SFR aurait acquis l’exclusivité de Discovery Channel, qui pourrait donc disparaître de l’offre “Freebox Révolution & TV by Canal”

SFR aurait acquis l’exclusivité de Discovery Channel, qui pourrait donc disparaître de l’offre “Freebox Révolution & TV by Canal”

SFR aurait acquis l’exclusivité de la distribution de la chaîne de découverte et d’aventure Discovery Channel, comme l’indique Les Echos.L’opérateur aurait pour cela payé 30 millions d’euros par an et tenterait de partager l’exclusivité avec d’autres. Cependant, Discovery Channel qui est intégrée dans l’offre "Freebox Révolution & TV by Canal" pourrait donc disparaître de cette offre. 

Avant, CanalSat devait partager l’exclusivité de chaînes avec Numericable, qui versait des redevances limitées aux chaînes. Mais l’Autorité de la concurrence a fait le choix de rendre valide l’exclusivité d’un bouquet quel que soit le support, depuis que Numericable est passé sous contrôle de SFR.

Or Canal a déjà négocié l’exclusivité complète de la chaîne sportive Eurosport et des chaînes Disney. Selon une source, SFR devrait donc bientôt perdre d’autres chaînes, comme Infosport+, Comédie+… éditées par la filiale de Vivendi elle-même.

SFR négocierait avec d’autres opérateurs pour partager l’exclusivité de Discovery

Pour rendre son bouquet attractif, SFR a lancé ses chaînes sportives et devrait se lancer dans la découverte. Mais l’opérateur aura aussi besoin de négocier des exclusivités avec des chaînes payantes, à l’approche de la fin de ses contrats conclus par le passé. L’accord avec Discovery inclurait également des droits pour des programmes qui étaient destinés à RMC Découverte. 

Pour avoir un retour sur son investissement, SFR négocierait avec d’autres opérateurs pour partager l’exclusivité de Discovery. Selon un connaisseur, repris par Les Echos, SFR paierait le double de ce que facturait la chaîne avant, et "ce serait seulement pour pouvoir la garder". Cependant, le fait que Canal ait déjà plusieurs chaînes de ce genre dans son bouquet rendrait faible le pouvoir de négociation de Patrick Drahi.

Pour SFR, le contexte concurrentiel est difficile puisqu’une grosse partie du bouquet CanalSat est maintenant disponible sur Orange et Free. Mais certains pensent que SFR inclura également CanalSat.

Cependant si l’opérateur faisait ce dernier choix, ce serait en contradiction avec la stratégie de Patrick Drahi, qui veut être un opérateur de bouquets de chaînes en compétition frontale avec Canal. "Mais ni CanalSat ni SFR n’ont intérêt à ce que les redevances pour embarquer les chaînes doublent à chaque renégociation", annonce un connaisseur.