Vivendi confirme ses objectifs annuels au troisième trimestre, mais Canal + France continue de perdre des abonnés

Vivendi confirme ses objectifs annuels au troisième trimestre, mais Canal + France continue de perdre des abonnés

Vivendi repasse dans le vert au troisième trimestre avec un bénéfice net part du groupe de 264 millions d’euros et confirme donc ses objectifs annuels, alors qu’un an plus tôt, Vivendi avait une perte de 201 millions d’euros. La trésorerie net au 30 septembre est de 2.5 milliards d’euros contre 2.1 trois mois plus tôt. 

Le groupe Vivendi poursuit par ailleurs ses efforts de redressement de Canal +, qui continue de perdre des abonnés en France. "Le plan de transformation de Canal + en France est bien engagé". Cependant, même si le groupe continu de voir un "recul des abonnements ses chaînes payantes en France", les "activités à l’international et gratuites en France confortent leurs bonnes performances". 

"Nous nous préparons à accueillir notre nouveau concurrent Free"

Canal + comptait 5.4 millions d’abonnés au 30 septembre dernier. Le groupe a donc perdu 542.000 abonnés par rapport à l’année dernière. Le revenu moyen par abonné a cependant augmenté de 1.1 euro à 45.4 euros par mois. D’un autre côté, Canal + a gagné 423.000 abonnés à l’international. 

Le chiffre d’affaires de Canal + cède donc 3.3 % sur les neuf premiers mois à 3.9 milliards d’euros, dû aux ventes de Canal + France qui reculent de 5.6 %. Il reste un espoir de relance suite aux accords de distribution avec Free et Orange, mais aussi grâce à sa nouvelle gamme d’offres. 

Sur neuf mois, le bénéfice net part du groupe de Vivendi ressort à 1.175 milliard d’euros, soit un recul de 34.3 %. Vivendi tient à souligner la "bonne contribution de Telecom Italia", où il est le premier actionnaire, qui apporte une contribution de 142 millions d’euros à son bénéfice net ajusté de 625 millions d’euros sur neuf mois. Il tient par ailleurs à préciser que "nous nous préparons à accueillir notre nouveau concurrent Free", comme quatrième opérateur en Italie.

De janvier à septembre, le chiffre d’affaires a donc progressé de 1.3 % à 7.712 millions d’euros. 

Gameloft apporte 63 millions d’euros pour le troisième trimestre

Vivendi peut compter cependant sur la forte croissance des activités d’Universal Music Group, puisque le chiffre d’affaires progresse de 3.8 % à 3.623 millions d’euros. Par ailleurs, Vivendi signale avoir passé des accords avec des grands acteurs du streaming. 

Arrive également Gameloft, acquis à l’issue d’une offre publique d’achat hostile, qui apporte 63 millions d’euros pour le troisième trimestre. 

Vivendi, qui s’est engagé à restituer aux actionnaires un montant supplémentaire de 1.3 milliard d’euros, va proposer en 2017 un dividende "de l’ordre de 0.40 euros".