France Télévisions reçoit un avis défavorable du Sénat pour son budget

France Télévisions reçoit un avis défavorable du Sénat pour son budget

La Commission des Affaires Culturelles du Sénat a fait le choix de ne pas être favorable au budget de France Télévisions, comme le rapporte Le Figaro. Le Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) qui fixe les missions et le budget de France Télévisions avec l’État actionnaire a ainsi été jugé irréaliste. 

Sont évoquées les raisons suivantes : une trajectoire financière incertaine et des orientations stratégiques qui pourraient peser un risque industriel fort sur l’entreprise. 

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, prévoit notamment une hausse des ressources publiques, une hausse des recettes propres de France Télévisions, mais également une baisse limitée du chiffre d’affaires publicitaire. 

Pour Jean-Pierre Leleux, sénateur des Alpes-Maritimes, l’absence de réforme de la redevance incite à "une incertitude sur le financement des moyens nouveaux alloués à France Télévisions". De son côté, Delphine Ernotte avait admis que le produit de la redevance TV risquait de baisser.

L’avis du Sénat n’est que consultatif

Concernant les recettes publicitaires, les sénateurs émettent des doutes puisque les prévisions réalisées reposent "sur l’hypothèse que les géants de l’Internet n’augmenteront pas leur chiffre d’affaires au détriment des médias audiovisuels". Le sénat met aussi en avant l’absence de grande réforme.

Deux autres incertitudes se posent encore, concernant d’un côté la prévision de la mise en place d’une plateforme de SVOD, mais dont le modèle économique est jugé non viable par le Sénat. Il existe également une incertitude concernant le projet de fiction quotidienne produite en interne. 

Comme le note Le Figaro, l’avis du Sénat n’est que consultatif. En fonction des prochaines élections présidentielles, la présidente de France Télévisons devra possiblement revoir ses prévisions.