3 ans après le lancement du VDSL, bilan du déploiement chez Free, Orange, SFR et Bouygues

3 ans après le lancement du VDSL, bilan du déploiement chez Free, Orange, SFR et Bouygues

 
Le VDSL2 a été lancé le 1er octobre 2013, puis généralisé sur l’ensemble des foyers éligibles le 27 octobre 2014, avec désormais plus de 5,5 millions de logements et locaux qui sont couverts. VDSL2 est une technologie qui augmente significativement le débit de certaines connexions Internet raccordées au réseau téléphonique cuivre classique : jusqu’à 5 fois plus rapide que la meilleure connexion ADSL. Pour les 3 ans du lancement du VDSL2 en France (1er octobre 2013), Ariase.com propose une infographie-anniversaire pour faire le bilan sur cette technologie
 
 
Comme on peut le voir sur cette infographie, tous les opérateurs n’ont pas tous été aussi actifs dans le déploiement du VDSL. En première position on trouve Orange avec 12 500 NRA équipés, mais c’est aussi le seul opérateur à être présent dans tous les NRA. En deuxième position on retrouve Free, qui a équipé tous ses NRA, à quelques exceptions près.
 
Concernant Bouygues Télécom, qui se trouve en 3ème position sur le graphique, les choses sont plus compliquées. En effet, cet opérateur ayant très peu déployé son réseau ADSL par rapport à ses concurrents, il complète celui-ci avec ce qu’il appelle la « zone étendue ». En réalité, sur cette zone, il passe par les équipements d’Orange (le tarif de ses forfaits est également majoré de 8€/mois sur cette zone). C’est un peu comme l’itinérance de Free Mobile sur le réseau d’Orange. Si Bouygues Télécom affiche 6500 NRA qui proposent le VDSL, il n’y en a en réalité que 2000 sur son propre réseau, les 4500 autres étant en collecte chez Orange.
 
On trouve ensuite en 4ème position (ou en 3ème position si on ne prend en compte que le réseau propre de Bouygues Télécom) SFR avec 3900 NRA équipés pour le VDSL. Enfin OVH propose cette technologie sur 180 NRA
 
 
Focus sur Free
 
Free avait annoncé officiellement qu’il avait équipé la totalité de ses NRA pour le VDSL2 en mars dernier. Pour bénéficier des apports de cette technologie, à savoir un débit descendant pouvant aller jusqu’à 100 Mbits/s, et un nettement meilleur débit montant, il faut remplir 2 conditions : D’une part disposer d’une Freebox Mini 4K ou d’une Freebox Révolution, qui sont toutes deux compatibles VDSL 2 et d’autre part disposer d’une ligne de moins de 1000 mètres voire 1200 mètres.
 
Autre précision, cette technologie profite à une grosse partie des abonnés puisque Free a indiqué en mars dernier que « 25 % de la base d’abonnés a accès au VDSL2, permettant des débits plus élevés ». Free disposant de plus de 6 millions d’abonnés Freebox, le VDSL 2 concerne plus de 1,5 million de Freenautes.