Free obtient son ticket pour devenir le 4ème opérateur mobile en Italie

Free obtient son ticket pour devenir le 4ème opérateur mobile en Italie

Début juillet, Iliad/Free annonçait avoir signé un accord avec les groupes Hutchison (qui opère sous la marque H3G) et VimpelCom (marque Wind) pour l’achat de fréquences et antennes afin de devenir le 4ème opérateur mobile en Italie. Il ne s’agit pas pour Iliad/Free d’acheter directement un opérateur, mais de récupérer les fréquences et les antennes résiduelles suite à la fusion de VimpelCom et CK Hutchison. Mais pour que cet accord puisse prendre effet, la Commission Européenne devait approuver la fusion de Htchinson et de VimpelCom.
 
C’est chose faite depuis aujourd’hui puisque la Commission européenne a annoncé avoir autorisé le projet de fusion entre Hutchison et VimpelCom. L’accord est subordonné à la cession de suffisamment d’actifs pour permettre à un nouvel opérateur d’entrer sur le marché.
 
La décision adoptée ce jour fait suite à une enquête approfondie sur l’opération entre la filiale WIND de VimpelCom et la filiale H3G de Hutchison, respectivement les troisième et quatrième plus grands opérateurs du marché de la téléphonie mobile de détail en Italie. La Commission explique que « les mesures correctives structurelles effectives proposées par Hutchison et VimpelCom dissipent totalement les craintes de la Commission en matière de concurrence. Elles garantiront l’entrée sur le marché de l’opérateur français de télécommunications Iliad en tant que nouvel opérateur de réseau mobile en Italie. Les parties à la concentration pourront non seulement croître et récolter les fruits de la mise en commun de leurs actifs, mais les clients de services de téléphonie mobile en Italie continueront de profiter d’une concurrence effective. »
 
 
 
Mme Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a déclaré à cette occasion : «Les services mobiles constituent une part importante de notre vie quotidienne. La décision adoptée aujourd’hui permet au secteur de la téléphonie mobile en Italie de rester compétitif, de manière à ce que les consommateurs puissent continuer à disposer de services mobiles innovants à des prix équitables sur des réseaux de grande qualité. Nous pouvons autoriser la concentration, car Hutchison et VimpelCom ont proposé des mesures fortes qui permettent à un nouvel opérateur de réseau mobile, Iliad, d’entrer sur le marché italien.
Cette opération démontre que les sociétés de télécommunications européennes peuvent grandir en se consolidant au sein du même pays, pour autant qu’une concurrence efficace soit préservée. Elle montre aussi que ces sociétés peuvent se développer grâce à une expansion transfrontière, comme dans le cas d’Iliad.»

Ce que prévoit l’accord conclut entre Free et les 2 opérateurs italiens
 
– Le transfert d’un portefeuille de fréquences 3G/4G de 2x35MHz équilibré (2x5MHz en 900MHz, 2x10MHz en 1800MHz, 2x10MHz en 2100MHz et 2x10MHz en 2600MHz) pour un montant de 450M€ dont le paiement est étalé entre 2017 et 2019 ;
 
– L’engagement d’acquérir plusieurs milliers de sites macro en zones denses proposés par Wind/H3G ou loués à des tiers ;
 
– L’engagement d’activer soit un accord de RAN Sharing (partage de réseau) sur les zones rurales avec Wind/H3G, soit d’acquérir sur cette zone plusieurs milliers de sites macro auprès de Wind/H3G ou à des tiers ;
 
-Un accord d’itinérance 2G, 3G et 4G sur le réseau fusionné pour une période de 5 ans renouvelable à l’initiative d’Iliad une fois pour la même durée.