Les ventes d’iPhone d’Apple reculent pour le troisième trimestre consécutif

Les ventes d’iPhone d’Apple reculent pour le troisième trimestre consécutif

Apple voit ses ventes reculer pour le troisième trimestre consécutif, comme le partage le Figaro. En effet, l’iPhone représente désormais 12.9 % du marché mondial des smartphones contre 14.6 %, un an plus tôt. C’est peu comparé à 2012 où Apple comptait 25 % de parts de marché et était passé devant Samsung. 

De plus, la marque à la pomme, qui a fait grandir ce marché, doit faire face à une concurrence de plus en plus rude et agressive en provenance d’Asie avec les marques Huawei, Oppo, Lenovo ou encore Xiaomi. Et pourtant le marché des smartphones progresse de 4 à 5 % selon les trimestres. 
 
Ce recul se fait malgré des ventes comparables entre le début de cette année et 2015, lors du lancement de l’iPhone 6. Cependant, le lancement de l’iPhone 7, qui arrivera fin septembre, devrait permettre au groupe de revenir pour la fin de l’année. Mais sauf une innovation majeure, Apple ne pourra faire mieux que les 74.8 millions d’iPhone 6 vendus en trois mois.
 
Apple se fait une place en Asie
 
Actuellement, la domination d’Apple est contesté par les nouveaux arrivants sur le marché. Ainsi, Huawei rêve de prendre la place de la marque à la pomme mais doit encore progresser pour faire évoluer ses 8.9 % de ventes mondiales actuelles. 
 
Pour y arriver, sa stratégie est de vendre ses smartphones moins chers que les iPhone d’Apple, et avec une technologie dernier cri. Ainsi le plus cher smartphone d’Huawei est vendu au prix du smartphone le moins cher chez Apple.
 
Mais Apple ne se laisse pas faire. Pendant qu’Huawei cherche à conquérir l’Amérique, Apple se fait une place en Asie où ses ventes atteignent 21 % des 8.8 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Par ailleurs, Tim Cook, patron d’Apple, a annoncé l’ouverture prochaine d’un centre de recherche et développement en Chine. 
 
Le groupe doit apprendre à gérer le recul de ses ventes comme ce fut le cas après l’euphorie de ses MP3 puis de ses tablettes. De plus, avec ses PC, Apple ne détient qu’entre 6 et 10 % du marché. Mais le groupe n’a pas besoin d’être leader en volume pour être le plus rentable de tous. 


L’arrivée de la nouvelle Apple Watch
 
Sur trois mois, Apple a dégagé 10 milliards de résultat net pour se retrouver à la tête de 216 milliards de dollars. Mais la prochaine étape pour la marque et ses inconditionnels, c’est aussi l’arrivée de la nouvelle Apple Watch, qui devrait intégrer un GPS, où le guidage pourra être utilisé sans iPhone à portée de main. 
 
Ce marché qui semble porteur pourrait voir les ventes doubler en 2016 pour atteindre les 50 millions pour un chiffre d’affaires global de 17 milliards de dollars.
 
Mais pour Apple, le grand changement se fera quand l’Apple Watch pourra remplacer le smartphone. Mais ce n’est pas encore possible puisque la carte SIM ne peut y être insérée et les opérateurs sont réticents à l’idée de se séparer de cette carte. Mais à terme, les objets connectés devraient remplacer les smartphones.