Qui est O2, l’opérateur britannique que Free envisagerait d’acheter ?

Qui est O2, l’opérateur britannique que Free envisagerait d’acheter ?

 
Selon des informations du Sunday Times rapportée par l’Express, Free envisagerait le rachat de l’opérateur britannique O2, ainsi que nous vous le rapportions lundi. Ce marché des télécoms au Royaume Uni intéresse Xavier Niel qui a déjà rencontre le régulateur des télécom britannique ainsi que la commissaire européenne à la Concurrence afin d’évoquer la situation du marché des Télécoms outre-manche. Et la fenêtre s’est entrouverte ce matin pour l’opérateur français puisque la Commission Européenne a bloqué ce matin le projet de rachat d’O2 par Hutchison (Three). Free a donc maintenant la possibilité de faire une offre de rachat pour O2

La situation du marché britannique des télécoms
 
Le marché britannique de la téléphonie mobile est, à l’heure actuelle, considéré comme concurrentiel. En effet, les prix de détail de la téléphonie mobile sont parmi les plus bas de toute l’UE. Le Royaume-Uni est aussi l’un des pays les plus avancés de l’UE en termes de déploiement de la technologie 4G et de recours aux services 4G.
 
Quatre opérateurs de réseau mobile sont actuellement présents au Royaume-Uni : EE (filiale «téléphonie mobile» de BT), le leader du marché, O2 (Telefonica), Vodafone et Three (Hutchison). Celui-ci est le dernier opérateur de réseau mobile arrivé sur le marché et a, dès le départ, joué un rôle moteur pour la concurrence en étant l’acteur le plus agressif et le plus innovant, à l’image de Free Mobile en France. Il est, par exemple, généralement considéré comme offrant les prix les plus compétitifs et a été le premier opérateur de réseau mobile à proposer la 4G sans frais supplémentaires. Il a également lancé des offres populaires comme l’itinérance internationale gratuite et a été le premier réseau britannique à lancer un service utilisant la nouvelle technologie «voix sur LTE».
 
La position d’O2 au Royaume Uni
 
O2, qui appartient à l’espagnol Telefonica, occupe une position forte au Royaume Uni, de par la valeur élevée de la marque et sa bonne réputation. Elle se classe deuxième parmi les opérateurs de téléphonie mobile en termes de revenus et première en termes de nombre d’abonnés (en incluant sa participation dans l’entreprise commune Tesco Mobile). Sa part de marché en termes d’abonnés est en constante augmentation.
 
Selon les derniers chiffres publiés, O2 possède 23 millions de clients, sur ses réseaux 2G, 3G et 4G. L’opérateur dispose de plus de 450 magasins au Royaume Uni
 
Mais Free devra sortir son portefeuille s’il souhaite s’offrir l’opérateur britannique. En effet, Hutchison voulait racheter O2 à un tarif d’un peu moins de 14 milliards d’euros. 

Les forfaits proposés par O2