Bouygues Télécom vs Free Mobile : la guerre reprend

Bouygues Télécom vs Free Mobile : la guerre reprend

Depuis 2012, c’est un affrontement commercial et régulièrement judiciaire qui dure entre Free Mobile et Bouygues Télécom. Mais c’est aussi l’histoire d’une inimitié entre Martin Bouygues et Xavier Niel. 

Depuis ce weekend, Martin Bouygues tente d’imposer dans les médias sa version : celle où Xavier Niel serait le responsable de l’échec du mariage Orange et Bouygues. Même si Martin Bouygues joue sur les sous-entendus, aucun doute possible quant à l’identité de ce protagoniste. Il est vrai que Xavier Niel aurait posé des conditions exigeantes au partage des actifs de Bouygues. Free était surtout intéressé par la reprise du réseau et des fréquences pour accélérer son déploiement. Mais comme il aurait eu peur que l’accord soit refusé par l’Autorité de la concurrence, il voulait pouvoir se retirer à tout moment s’il n’obtenait pas 75% de ce qu’il réclamait. Martin Bouygues aurait eu peur qu’il s’en serve comme moyen de pression contre lui pendant les douze mois d’instruction de l’Autorité de la concurrence. Xavier Niel aurait également demandé de rallonger de deux ans le contrat d’itinérance avec Orange.

Mais au final, rien ne permet d’affirmer que c’est Xavier Niel oui a fait échouer les négociations. Le rôle du gouvernement semble également avoir été un facteur d’échec. Les opérateur se retrouve aujourd’hui toujours à quatre. Et cette concurrence va relancer une rivalité commerciale entre Free Mobile et Bouygues. Un affrontement qui n’avait pas cessé durant les négociations avec les ventes privées de Free et les forfaits bradés de Bouygues Télécom. Mais cette guerre des prix n’est pas le souhait de Sébastien Soriano, le président de l’ARCEP qui a demandé de ne pas pratiquer de prix trop bas et de relancer les investissements.

Source : 01net.com