Orange/Bouygues : Iliad (Free) s’exprime à son tour sur la fin des discussions et réitère l’ensemble de ses objectifs

Orange/Bouygues : Iliad (Free) s’exprime à son tour sur la fin des discussions et réitère l’ensemble de ses objectifs

Ainsi que nous vous l’annoncions, les négociations pour le rachat de Bouygues Télécom par Orange ont finalement avorté. Bouygues Télécom et Orange ont annoncé les raisons de ce choix dans des communiqués. C’est désormais au tour du groupe Iliad, maison-mère de Free. Le Groupe explique qu’il poursuivra sa « croissance rentable » et « réitère l’ensemble de ses objectifs ».

Retrouvez ci-dessous l’ensemble du communiqué de presse publiée par ILIAD :

A la suite de l’échec des discussions entre Orange et Bouygues en vue d’une consolidation du marché français, Iliad poursuit son développement avec notamment une accélération du déploiement de ses réseaux Très Haut Débit fixe et mobile et la commercialisation de ses offres simples et attractives.

Free connaît depuis 4 ans une très forte croissance : le Groupe a plus que doublé son chiffre d’affaires (+108%), a augmenté de +78% son Ebitda et a plus que triplé sa base d’abonnés avec 13 millions d’abonnés supplémentaires.

Le Groupe Iliad a l’ambition de poursuivre sa forte croissance en appuyant sa dynamique sur un patrimoine industriel et financier considérablement renforcé depuis 2015 avec :

L’augmentation de son portefeuille de fréquences (15 MHz dans la bande de fréquences 1800 MHz disponibles à partir de fin mai 2016 et 10 MHz dans la bande des 700 MHz, disponibles à partir du 6 avril 2016) permettant au Groupe de disposer d’un total de 55 MHz, dont 45 MHz dédiés à la 4G ;

Un bilan très solide, avec un ratio d’endettement de seulement 0,80x l’Ebitda ;

Une rentabilité accrue avec un Ebitda en hausse de 16% sur 2015 ;

Une part de marché en hausse constante (17% en Mobile et 24% en fixe Haut Débit et Très Haut Débit).

Le Groupe réitère l’ensemble de ses objectifs :

  • Fixe :

– Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme ;

– 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 ;

– 20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022.

  • Mobile :

– Déploiement de plus de 1 500 sites en 2016 ;

– Taux de couverture de la population en 4G proche de 75% à fin 2016 ;

– Part de marché mobile de 25% à long terme.        

  • Groupe :

– Niveau d’investissement 2016 (hors fréquences) légèrement supérieur à 2015 ;

– Ambition d’atteindre une marge d’Ebitda pour le Groupe de plus de 40% d’ici la fin de la décennie.