Samsung baisse ses coûts de fonctionnement, pour éviter la crise ?

Samsung investirait moins en recherche et développement. Cette baisse de budget prendrait place dans une restructuration, organisationnelle et financière, des différents secteurs de la firme. L’information vient de Business Korea qui reste évasif sur les chiffres. Le média remarque que la firme coréenne a entamé un processus de fusion de ses centres de R&D et a aussi diminué ses effectifs : l’an passé Samsung Electronics a « remercié » plus de 1000 personnes au sein de son personnel (sur près de 26000) dans sa branche Display, et 2500 au sein de son siège (pour près de 100 000 salariés).

Cette stratégie résulte-t-elle de la situation économique difficile des marchés financiers asiatiques ? En février, la presse occidentale s’interrogeait sur les effets du ralentissement de l’économie chinoise sur le marché mondial. L’hypothèse d’un scénario catastrophe était envisagée. Toutefois, lier la restructuration de Samsung à la peur d’une crise ne serait que suppositions. Peut-être que le constructeur cherche avant tout à assurer la phase de « l’après-smartphone ». Mais la question mérite toute de même d’être posée, car Samsung n’avait pas baissé ses budgets en R&D depuis la crise financière asiatique de 1998.