Qualité des accès xDSL et FTTH : Free est dans la moyenne au 3e trimestre 2015

Qualité des accès xDSL et FTTH : Free est dans la moyenne au 3e trimestre 2015

L’ARCEP vient de publier les indicateurs de qualité du service de téléphonie fixe, pour le 3e trimestre 2015, concernant les opérateurs ayant plus de 100 000 abonnés : Bouygues Telecom, Free, Numericable, SFR et Orange. Comme chaque trimestre, les opérateurs doivent publier, sur leur site internet, pour chaque technologie d’accès (xDSL, FTTH, câble), les résultats des mesures de la qualité de leur service fixe.

Au total ce sont neuf indicateurs concernant l’accès au réseau des opérateurs et la qualité du service téléphonique qui sont mesurés chaque trimestre. Bouygues Telecom, Free, SFR-Numericable et Orange ont ainsi rendu publics les résultats des mesures effectuées au 3e trimestre 2015 concernant les taux de panne au cours de 30 premiers jours, au delà des 30 premiers jours et le délai à l’issue duquel les défaillances sont réparées. On remarque que les pannes xDSL (et FTTH) sont moins nombreuses chez Free.

-   Taux de panne au cours des 30 premiers et au delà des 30 premiers jours :

Cet indicateur rend compte des pannes que les abonnés signalent au service client de leur opérateur et qui ne sont pas résolues lors de l’appel. Les mesures distinguent les pannes intervenant en-deçà et au-delà des 30 premiers jours suivant la mise en service de la ligne. Elles sont, en effet, significativement plus nombreuses en début de vie d’une ligne. Lors de pannes génériques (touchant plusieurs clients), seuls les utilisateurs finals qui appellent le service client pour signaler la panne sont comptabilisés.

Une panne est définie comme une coupure complète d’un des services principaux fournis sur les réseaux fixes (internet, TV ou téléphonie pour les accès xDSL, fibre optique jusqu’à l’abonné et fibre optique avec terminaison coaxiale ; téléphonie pour l’accès RTC). Les pannes de box sont incluses dans le périmètre de la mesure.

-   Délai de résolution des pannes et défaillances (xDSL et FTTH uniquement pour Free) :

Les mesures de cet indicateur distinguent, d’une part, le délai à l’issue duquel 95% des défaillances sont réparées et, d’autre part, le pourcentage de défaillances réparées dans un délai de 48 heures. Les délais mesurés correspondent au temps écoulé entre la date de notification de la défaillance et la date à laquelle celle-ci est résolue. A ce titre, les défaillances qui n’ont pas été signalées par les clients ne sont pas prises en compte.

Outres ces graphiques, nous publierons dans quelques instants les données de Free dans le détail (xDSL et FTTH) en les comparant à ceux du 2e trimestre 2015. Par ailleurs, vous pouvez découvrir les délais de raccordement à la fibre de Free et des autres opérateurs en consultant cet article. Il peut être très long chez les opérateurs, en particulier chez Free.