Vivendi conteste une décision qui ferait baisser sa participation au sein de Telecom Italia

Vivendi conteste une décision qui ferait baisser sa participation au sein de Telecom Italia
 
 
Suite du bras de fer entre Telecom Italia et Vivendi. Ce dernier, sous pression depuis les révélations de la semaine dernière sur les volontés de Xavier Niel dans le dossier Telecom Italia, a contesté vendredi une résolution relative à la conversion en actions ordinaires des actions d’épargne. Concrètement, cette décision aboutirait à une participation moins importante de Vivendi au capital de l’opérateur italien.
 
« Vivendi a décidé de s’abstenir lors du vote de la résolution relative à la conversion des actions d’épargne Telecom Italia en actions ordinaires, lors de l’assemblée générale de l’opérateur de télécommunications italien le 15 décembre prochain » explique le communiqué du groupe français des médias. Il convient de rappeler que l’entreprise de Vincent Bolloré est le premier actionnaire de Telecom Italia avec une participation de 20,116 % au capital. « Vivendi relève l’absence de l’établissement d’une attestation d’équité de l’opération pour les porteurs d’actions ordinaires qui seraient fortement dilués dans le capital votant » ajoute le groupe dans son communiqué.
 
Cette décision de dissolution d’actions ne serait pas forcément bénéfique pour Xavier Niel non plus car le fondateur d’Illiad pourrait voir sa possibilité de participation actuelle (15 %) tomber aux alentours de 10 %.