On a testé pour vous : ZIVE, le nouveau service de vidéos à la demande de SFR

On a testé pour vous : ZIVE, le nouveau service de vidéos à la demande de SFR

Proposé depuis le 17 novembre dernier, le nouveau service de VOD à la demande de l’opérateur joue sur une offre vidéo assez large, considéré comme familiale, afin de concurrencer les acteurs déjà présents sur le marché comme le géant américain Netflix. Univers Freebox a analysé, pour vous, les contenus de ce nouveau service français.

Classement par rubriques

Pour la somme de 9,99 euros par mois, SFR promet « plus de 5 000 programmes français pour toute la famille ». Face à cette affirmation, force est de constater que la quantité de programmes proposés est faible en ce qui concerne les films et les séries. Beaucoup de programmes en revanche sont proposés dans la rubrique "Zive Jeunesse" pour des dessins animés tels que Maya l’Abeille ou Vic le Viking, avec respectivement 78 épisodes chacun.

Passons au test. L’interface est simple et facilement utilisable, les sections proposées sont bien organisées, l’ergonomie et le design sont assez sobres.

Parlons tout d’abord des séries TV présentées. Supernatural, Desperate Housewives, Gossip Girl… presque toutes les séries proposées par ce service ont déjà été diffusées par différentes chaînes de télévision françaises et aucune exclusivité ZIVE n’est annoncée pour l’instant. Rien de révolutionnaire donc, en particulier face à Netflix, qui lui en revanche propose des séries exclusives comme Orange is the new black ou House of Cards. Certaines rubriques, comme « Pour rire » sont quasi-vides au niveau du choix proposé (cinq séries différentes) alors qu’Orange, avec son service OCS, propose déjà les dernières saisons de séries d’actualité. Un manque évident de nouveautés se fait ressentir dans un choix déjà restreint au niveau des séries.

Films : du bon et du moins bon

Le catalogue de films proposé par ZIVE peut, en revanche, se montrer très intéressant, notamment pour les familles nombreuses. Un choix attirant de dessins animés (Disney) est proposé et, même si certains sont assez vieux, on apprécie de retrouver certains classiques qui ont marqué notre enfance. Mais, encore une fois, malgré la qualité de certains programmes, le choix ne reste que trop restreint. Même si les sections sont définies de manière claires et précises, les choix peuvent paraître très pauvres face à certains concurrents de vidéos à la demande.

Une rubrique « Zive Cinéma » existe mais, hélas, la plupart des films proposés ne sont plus vraiment d’actualité comme, par exemple, le film Very Bad Trip (2009), Dinosaure (2000) de Walt Dsiney ou encore Robin des Bois, prince des voleurs (1991) avec Kevin Costner. On apprécie de nouveau la présence de certains « classiques » comme Pulp Fiction, Will Hunting, ou Gone Baby Gone.

Pour résumé : le nouveau service ZIVE ne tient pas ses promesses. Au niveau de la quantité des programmes, de gros efforts restent à faire si la nouvelle plateforme de SFR souhaite, un jour, pouvoir rivaliser avec ses principaux concurrents, aussi bien américains que français avec Canalplay. Enfin, même si la qualité générale des programmes proposés est bonne, les séries et films ne sont plus assez récents pour attirer des spectateurs aguerris, toujours plus friands de nouveautés.