Rencontre entre Emmanuel Macron, Free, Orange, SFR et Bouygues : le plan THD avance, publication d’une carte des déploiements

Rencontre entre Emmanuel Macron, Free, Orange, SFR et Bouygues : le plan THD avance, publication d’une carte des déploiements

 
Ainsi que nous vous l’indiquions, Emmanuel Macron a rencontré vendredi les différents opérateurs télécoms représentés par Pierre Louette, Secrétaire général d’Orange, Maxime Lombardini Directeur général du groupe Iliad, Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, Eric Denoyer, Directeur Général du groupe Numéricable-SFR.
 
Cette réunion a permis au Ministre de faire le point sur l’état d’avancement de l’équipement en Très Haut Débit en France. Il a confirmé la nécessité de disposer d’engagements précis de déploiement de la part des opérateurs privés d’ici la fin de l’année. Ces précisions devront permettre à l’Etat comme aux collectivités concernées de disposer de la visibilité nécessaire sur ces programmes d’investissement essentiels. 
 
 « Nous sommes aujourd’hui en ligne avec ce grand plan de déploiement qui vise à couvrir la totalité du pays en très haut débit fixe d’ici 2022 », a indiqué Emmanuel Macron à l’issue de cette réunion rapporte Reuters. Il a été annoncé que l’’Etat avait d’ores et déjà engagé près de 2 milliards d’euros, sur les 3,2 milliards du plan France Très Haut Débit, pour accompagner les projets de réseaux à très haut débit portés par les collectivités. 78 projets, correspondant à la couverture de 89 départements, ont été déposés par ces dernières pour bénéficier d’un financement au titre de ce plan.
 
Afin de suivre l’évolution de l’arrivée du Très Haut débit, Emmanuel Macron a également indiqué, qu’une carte des déploiements en cours et à venir dans les zones denses sera rendue publique en janvier prochain.
 
Concernant SFR-Numéricable qui a pris du retard dans ses engagements pour le déploiement du Très Haut Débit, le Ministre a précisé « J’ai noté aujourd’hui un engagement fort de SFR-Numéricable en termes d’investissement et une volonté très ferme des dirigeants de SFR-Numéricable de tenir les engagements qui avaient été pris, et même d’aller au-delà » rapporte Reuters. Pour autant, l’Autorité de la Concurrence s’est autosaisie, il y a 3 semaines, afin d’examiner les conditions dans lesquelles Numericable exécute ses engagements relatifs à l’accord de co-investissement conclu avec Bouygues Telecom pour le déploiement de la fibre optique.
 
Un point d’étape a également été fait sur la réalisation du programme de couverture des zones blanches de la téléphonie mobile. Emmanuel Macron a salué la pleine mobilisation des services de l’Etat, des collectivités territoriales et des opérateurs dans l’identification de près de 200 centres bourgs des communes qui devront être couverts d’ici la fin 2016. Les résultats de ce recensement, qui pourra encore être complété pour s’assurer qu’aucun territoire n’a été oublié, seront formalisés dans les premiers jours de novembre afin de permettre le lancement des premiers travaux au plus vite.
 
En conclusion, le Ministre a souligné que « les opérateurs télécoms, par les réseaux qu’ils déploient, jouent un rôle essentiel dans la transformation numérique de notre économie, sur l’ensemble du territoire. Il est donc indispensable de créer les conditions de leur pleine mobilisation, aux côtés de l’Etat et des collectivités, pour l’investissement dans des réseaux performants, gages de compétitivité et d’attractivité pour nos entreprises. C’est une des conditions nécessaires pour que nous puissions nous saisir des nouvelles opportunités économiques. »