Itinérance Free-Orange : Martin Bouygues ne décolère pas et a demandé à Emmanuel Macron d’intervenir

Itinérance Free-Orange : Martin Bouygues ne décolère pas et a demandé à Emmanuel Macron d’intervenir

Si l’ARCEP a rouvert le dossier du contrat d’itinérance entre Free et Orange (mais également entre Bouygues Télécom et SFR), et publiera ses propositions à la fin 2015, Bouygues Télécom a vu ses autres demandes auprès du Conseil d’Etat rejetées. Bouygues Télécom avait entre autre demandé à ce que soit mis fin à l’itinérance entre Free et Orange au 1er janvier 2016, au lieu du 1er janvier 2018.
 
Mais face au rejet du Conseil d’Etat, Martin Bouygues ne décolère pas et n’a pas baissé les bras. Selon Immédias sur le site de l’Express, le propriétaire de Bouygues Télécom a appelé Emmanuel Macron la semaine dernière. Et ce dernier s’est « engagé à faire rapidement bouger les choses ». Reste à savoir si le ministre de l’économie va réellement intervenir sur ce dossier qui est déjà entre les mains de l’ARCEP ou s’il s’agissait avant tout de calmer Martin Bouygues