Retard des opérateurs dans la couverture des zones blanches : « la fusion entre SFR et Numericable » en cause selon Axelle Lemaire

Retard des opérateurs dans la couverture des zones blanches : « la fusion entre SFR et Numericable » en cause selon Axelle Lemaire

 
Lors des questions au gouvernement hier à l’Assemblée Nationale, Axelle Lemaire a été interrogée par un député du Nord sur la "fracture numérique" dans la métropole Lilloise, où une vingtaine de communes présente des « carences » de réseau.
 
La secrétaire d’Etat au Numérique a répondu que "malheureusement, la fusion entre SFR et Numericable a fait prendre du retard dans le déploiement à Lille. C’est la raison pour laquelle le gouvernement sera très ferme en exigeant des opérateurs qu’ils remplissent leurs engagements". Axelle Lemaire n’a cependant pas précisé pourquoi cette fusion avait fait prendre du retard, et si c’était une volonté délibérée de la part de SFR-Numéricable ou non.
 
Pour rappel, Free, Orange, SFR-Numéricable et Bouygues Télécom ont signé un accord en mai dernier qui prévoit que l’ensemble des communes de France aient accès à l’internet mobile (c’est-à-dire la 3G) au printemps 2017. La loi prévoit également que les 160 communes qui sont sans aucune couverture mobile, même 2G, soient intégralement couvertes fin 2016.
 
Source : AFP