Olivier Roussat : les clients Bouygues Télécom ne sont pas partis pour le forfait 20 Go de Free, ils ne partiront pas pour le forfait 50 Go

Olivier Roussat : les clients Bouygues Télécom ne sont pas partis pour le forfait 20 Go de Free, ils ne partiront pas pour le forfait 50 Go

 
Olivier Roussat était l’invité ce matin de Stéphane Soumier sur BFM Business. Il est revenu sur les objectifs très optimistes de l’opérateur à horizons 2017, et également sur le développement de la 4G et l’utilisation de la data qui est en augmentation. Le PDG de Bouygues Télécom a expliqué que 20% de ses abonnés arrivaient à la limite de leur forfait et que 500 000 clients, chaque mois, prenaient une recharge pour pouvoir continuer à utiliser leur data.
 
Stéphane Soumier demande alors combien de temps cela va durer puisque la concurrence propose déjà des forfaits avec 20 Giga. Olivier Roussat a répondu que « la concurrence vend des forfait à 20, il y en a même qui vont jusqu’à 50 », faisant référence à Free Mobile, qui a augmenté l’enveloppe de data à 50 Go sur son forfait illimité. « Nos client ne sont pas partis pour le forfait à 20, il n’y pas de raison pour qu’ils partent pour le forfait à 50 » a assuré Olivier Roussat. Il explique que le segment que vise Bouygues Télécom est celui des gens connectés et que « ces gens qui ont un fort usage data sont prêts à payer plus cher pour disposer de quelque chose qui fonctionne tout le temps, y compris très bien dans les bâtiments »
 
 
Olivier Roussat revient également sur la « vraie fibre » et la « fausse fibre » et explique très bien comment se passe le cofinancement du FTTH avec Orange dans les zones moyennement denses (10 millions de foyers). Un système mis en place par l’ARCEP qui fonctionne pour Bouygues Télécom mais également pour Free et SFR.