FTTH : la mutualisation est en progression

FTTH : la mutualisation est en progression
La mutualisation progresse et concerne 61% du parc des logements éligibles au FTTH. C’est ce qui ressort de l’observatoire que l’ARCEP a publié jeudi. Au 30 juin 2015, dans 2 891 000 logements (soit 61% du parc de logements éligibles aux offres FTTH), au moins deux opérateurs étaient en mesure de commercialiser des offres à très haut débit en fibre optique via une offre d’accès passive au point de mutualisation.
 
Le graphique suivant présente l’évolution des logements éligibles au FTTH en fonction du nombre d’opérateurs présents au point de mutualisation :
 
 
Au sein de ce parc, 437 000 lignes (+ 60% en un an) font l’objet d’un abonnement via une offre de gros, correspondant à 39% de l’ensemble des 1 130 000 abonnements FTTH. Ils s’effectuent soit sous forme passive avec accès effectif au point de mutualisation fourni par l’opérateur d’immeuble à un opérateur tiers (397 000 lignes, soit +63% en un an), soit sous forme activée (40 000 lignes, soit + 38% en un an).
 
Le tableau suivant résume les principaux abonnements via des accès actifs et passifs aux réseaux FTTH sur les marchés de gros :