Free Mobile déploie des antennes 700MHz !

Free Mobile déploie des antennes 700MHz !

Free se prépare avant la vente aux enchères des fréquences 700MHz. L’opérateur équipait déjà ses antennes de panneaux 790-960/1710-2690/1710-2690. Il semble désormais qu’il équipe également des panneaux tribande à bande large 690-960/1710-2690/1710-2690 de marque Huaweï.

Contacté ce matin par la rédaction, @LotusV7, un abonné Free Mobile (ingénieur d’étude électronique numérique/analogique et Radiofréquence), nous explique que les antennes tribande Huawei utilisées par Freemobile depuis plusieurs mois (790-960/1710-2690/1710- 2690) et les nouvelles antennes tribande Huawei 700MHz (690-960/1710-2690/1710- 2690) sont très difficiles à différencier. Les nouveau panneaux Huawei possèdent une bande passante plus large sur le circuit basse fréquence 690-960/1710-2690/1710-2690.

« Le premier modèle est un panneau tribande 790-960/1710-2690/1710- 2690. Le deuxième modèle est toujours un panneau tribande mais avec une bande passante plus large sur le circuit basse fréquence 690-960/1710-2690/1710- 2690. En effet, le moule est différent sur ces deux modèles mais aussi la disposition des rails ». 

Et ce n’est pas fini ! Bientôt des panneaux quadribande ?

@LotusV7 souligne notamment que « Free mobile était le premier opérateur à déployer des équipements radio fréquence compatibles 4*MIMO. Une configuration 2x 1710–2690 MHz composée de 4 chaines TX/RX peut être utilisé en 4x Mimo en 1800 mais aussi en 2600 via des dip/triplexeurs. Le fait de maîtriser l’ensemble des équipements du réseau (conception de ces propres équipements de réseaux et partenaires stratégique), permet à Free d’avoir une longueur d’avance sur la concurrence ».

Et de préciser sur le forum lafibre.info, « qu’un panneau quadribande comme je pense peut intégrer deux circuits basse fréquence large bande (2x 690-960 composée de 4 chaines TX/RX) et deux circuits haute fréquence large bande (2x 1710–2690 MHz composée également de 4 chaines TX/RX). Cette configuration 690-960/690-960/1710-2690/1710-2690MHz permettrait du 4xMIMO possible pour Free en 700/1800/2600 avec ces panneaux ».

La généralisation de l’Internet sur le mobile, l’utilisation croissante des tablettes et autres supports numériques, et le passage à la 4G ont entraîné une très forte augmentation du trafic sur les réseaux mobiles. Pour faire face à la demande, le Gouvernement envisage d’attribuer aux opérateurs (Orange, SFR-Numericable, Bouygues Télécom et Free Mobile) de nouvelles bandes de fréquences basses, comme la bande 700 MHz jusqu’alors utilisées par les services de télévision par voie hertzienne (TNT). 

C’est l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) qui a été chargée de préparer les modalités d’attribution et d’usage des fréquences à 700 MHz aux opérateurs. Ces fréquences seront libérées progressivement entre avril 2016 et juin 2019.

Les licences de services de radio-communication mobile sont payantes et seront attribuées selon un système d’enchères organisé par l’État. Le prix de départ de l’enchère de chacun des six blocs de fréquences 700 MHz devrait s’établir à 416 millions d’euros, soit un total de près de 2,5 milliards d’euros pour l’ensemble de la bande.

« Un impôt caché » pour le fondateur de Free, qui rappelait lors de la convention annuelle, qu’en Allemagne, « le même spectre avec moins d’obligations de couverture a été vendu pour 1 milliard d’euros à la fin des enchères. Au début des enchères en France, on commence à 2,5 milliards. Autrement dit, on a déjà un Etat qui abuse sur le prix et qui fait des enchères qui partent à deux fois et demi le prix allemand ».

Au taquet sur les enchères 700MHz, Free Mobile anticipe et ne doit pas rater le coche ! Sachant que ces nouvelles antennes ont un surcoût significatif par rapport au modèle précédent. 

Merci à @LotusV7

NB : De très nombreuses photos, réalisées avec un drone, sont visibles sur le compte Flickr de LotusV7.