Rachat de Time Warner Cable : Patrick Drahi renvoyé par Charter…

Rachat de Time Warner Cable : Patrick Drahi renvoyé par Charter…

L’offre de rachat  « devrait être annoncée mardi »

Selon l’agence de presse, Reuters, l’offre de Charter Communications, « en numéraire et en actions, valorise Time Warner Cable (TWC) à 195 dollars par action (…) Charter versera 100 dollars en numéraire par action Time Warner Cable et le reste en actions, a poursuivi la source. L’offre devrait être annoncée mardi et inclura le rachat de Bright House Networks, sixième câblo-opérateur américain, par Charter ».

Tom Rutledge, directeur général de Charter, devrait diriger le nouvel ensemble (Charter Communications – Time Warner Cable – Bright House Networks). Les différents acteurs concernés par ce mariage à trois n’étaient tout simplement pas joignables, ou n’ont pas souhaité s’exprimer dans le cas de TWC.

Altice (Numericable-SFR) : Patrick Drahi, renvoyé par Charter

Nous l’évoquions ensemble ce week-end. Altice, le groupe dirigé par Patrick Drahi, est également en discussions avec plusieurs banques afin de s’offrir les 11 millions d’abonnés de Time Warner Cable, en dépit des nombreuses alarmes et des dettes qui s’amoncellent. Ce dernier est endetté à hauteur de 30.4 milliards d’euros selon une note de RBC Capital Markets, et plus de 70 milliards si l’homme d’affaires avait réussi son coup. A s’y pommer, boussole en main… 

Patrick Drahi, qui souhaitait poser un second pied en Amérique avec TWC (le premier étant avec Suddenlink), voit ses espoirs douchés. Un peu comme renvoyé par Charter…

Le Groupe Iliad (Free) a également essuyé un échec sur le marché américain…

Souvenez vous, via son projet d’acquisition de T-Mobile US après des échanges avec Deutsche Telekom et certains représentants du conseil d’administration de T-Mobile US refusant de donner suite à sa nouvelle offre.

Fin juillet 2014, Iliad avait confirmé son intérêt pour le marché américain et avoir soumis au conseil d’administration de T-Mobile US une offre indicative d’achat de 56,6% de cette dernière. Cette offre avait alors été rejetée par le conseil d’administration de T-Mobile US, malgré la prime significative proposée.

Merci à Coolbreeze38