SFR-Numéricable : perte importante de clients mobile et fixe au 1er trimestre

SFR-Numéricable : perte importante de clients mobile et fixe au 1er trimestre

Le Groupe SFR-Numéricable a publié ce matin ses chiffres pour le 1er trimestre 2015. Et le moins que l’on puisse dire c’est que coté recrutements, ils ne sont pas bons.
 
Un nombre d’abonnés fixe en baisse de 57 000 même si le nombre d’abonnés THD augmente
 
Au 31 mars 2015, le parc d’abonnés fixe du Groupe s’établit à 6 520 000, contre 6 577 000 le trimestre précédent, soit 57 000 abonnés perdus sur 3 mois. Sur un an, le parc d’abonnés ADSL a décru de 4% pour atteindre 4 925 000 clients au 31 mars 2015. Du fait du glissement des abonnés ADSL en THD, le parc d’abonnés très haut débit (30Mbit/s et plus) a crû de 6,7% pour atteindre 1 595 000 clients. SFR Numéricable explique que la décroissance du parc ADSL va se poursuivre en 2015 au bénéfice d’une migration de ces clients vers le réseau THD du Groupe. L’ARPU fixe s’établit à 34,3€ en hausse de 0,9% par rapport au 1er trimestre 2014. 
 
Forte baisse du nombre de clients sur le mobile : -445 000
 
Au 31 mars 2015, le parc mobile total du Groupe était de 22 494 000 clients, contre 22 939 000 clients au trimestre précédent, soit une perte nette de 445 000 clients. Dans un marché mobile fortement concurrentiel, le parc mobile résidentiel s’établit à 15 816 000 clients en baisse de 5,7%. Sur un an, SFR-Numéricable explique que l’essentiel de cette baisse est à imputer au segment prépayé en baisse de 19%. 
 
Le parc mobile de clients forfait s’établit à 12 860 000, contre 13 004 000 clients le trimestre précédent, soit une baisse de 144 000 abonnés. Sur une base séquentielle, l’ARPU mobile sur les clients forfait s’est stabilisé à 25,5€ au premier trimestre 2015 contre 25,9€ au 4ème trimestre 2014 en prenant en compte l’ajustement lié aux variations saisonnières de consommations et services. Par ailleurs, l’ARPU sur les nouveaux clients mobiles est désormais au même niveau que l’ARPU de la base clients.
 
Chiffre d’affaires et EBITDA ajusté au 1ere trimestre 2015
 
Au 1er trimestre 2015, Numericable-SFR a réalisé un chiffre d’affaires de 2,74 milliards d’euros en baisse de 4,6% par rapport au 1er trimestre 2014. Cette baisse est essentiellement due à l’érosion des revenus mobile tant sur le segment du résidentiel que celui de l’entreprise.
 
L’EBITDA ajusté de 930 millions d’euros affiche une hausse de 21% par rapport au 1er trimestre 2014. La marge d’EBITDA du Groupe s’élève à 34% du chiffre d’affaires, en hausse de 7,2% de point de base par rapport au 1er trimestre 2014.
 
Investissements au cours du 1er trimestre
 
Le montant total des investissements du Groupe au 1er trimestre 2015 a atteint 400 millions d’euros en hausse de 27% par rapport au 1er trimestre 2014. En pourcentage des ventes, les investissements (CAPEX) sont passés de 11% à 14,6%.
 
Un résultat net en hausse après 3 ans de baisse
 
Le résultat net du Groupe s’élève à 816 millions d’euros grâce à deux effets positifs non-récurrents – un produit financier de 643,5 millions d’euros et un produit d’impôt de 40,5 millions d’euros – suite au récent accord signé avec Vivendi. Hors cet élément non récurrent, le résultat net du Groupe s’élève à 132 millions d’euros. 
 
Dette nette du groupe
 
La dette nette du Groupe affiche un montant de 10,715 milliards d’euros à la fin du 1er trimestre 2015. La forte croissance de l’EBITDA a permis au Groupe de rapidement baisser son ratio d’endettement de 3,6x à fin décembre 2014 à 3,3x à fin mars 2015 et à moins de 3,0x en prenant en compte le 1er trimestre annualisé et avant prise en compte du paiement à Vivendi qui interviendra au 2ème trimestre 2015.