Implantation d’antennes relais : la commune botte en touche et demande l’avis des habitants

Implantation d’antennes relais  : la commune botte en touche et demande l’avis des habitants

Avec la loi Abeille adoptée en début d’année, l’implantation d’antennes relais de la part des opérateurs doit se faire avec une procédure d’information et de concertations avec les collectivités et les riverains. Beaucoup ouvrent les concertations à travers des réunions d’information après que la mairie ait donné son accord à l’implantation d’antennes.

A Villeneuve Tolosane, dans la banlieue toulousaine, on a décidé d’expérimenter une nouvelle méthode après la demande d’Orange France d’implanter une nouvelle antenne relais dans la commune. Le code de l’urbanisme demande ainsi que la mairie se prononce sur la déclaration préalable de travaux de l’opérateur.
 
Le conseil municipal a donc décidé de botter en touche et de laisser les habitants se prononcer sur cette autorisation. Elle a donc mis à disposition de ses habitants le dossier d’information. Les riverains et autres personnes intéressées sont donc amenés à s’exprimer et formuler leurs observations par mail ou sur un registre ouvert et dédié au sujet disponible à la mairie.
 
L’issue de cette consultation conduira la mairie à accepter, refuser ou demander des modifications concernant l’implantation de cette antenne. Cette nouvelle méthode pourrait faire des émules, mais rallonger le délai d’installation des antennes par les opérateurs.
 
Source : Toulouse7