Orange : PhiTrust dépose une résolution pour contrer le vote double

La société de gestion et d’investissement française PhiTrust Active Investors a déposé lundi une résolution visant à empêcher la mise en œuvre des droits de vote double chez Orange. L’entreprise indique dans son communiqué avoir entrepris des démarches similaires dans d’autres sociétés du CAC 40, avec le soutien de huit autres actionnaires institutionnels représentant un peu plus de 1% du capital.

Cette question sera débattue à l’AG de la société le 27 mai, avec pour but de bloquer l’application de la loi Florange qui prévoit l’attribution automatique de droits de vote doublepour les actionnaires présents nominativement depuis deux ans au capital.
Jusqu’à présent la convocation à l’AG ne contenait aucune résolution « anti-Florange », garantissant à l’Etat de pouvoir doubler ses droits de vote à partir de l’an prochain ; avec ainsi la possibilité de vendre une partie de sa participation pour se désendetter.

Cette résolution doit pourtant recueillir les deux-tiers des voix pour être adoptée, ce qui s’annonce compromis vu les parts du capital détenues directement et indirectement par l’Etat français. Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès d’Orange.