La fin des zones blanches : Macron a rencontré Free, SFR, Bouygues et Orange

La fin des zones blanches : Macron a rencontré Free, SFR, Bouygues et Orange

 

Le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron, souhaite éradiquer les "zones blanches" de France, ces zones rurales non couvertes par une antenne mobile et qui, par conséquent, ne permettent pas d’accéder à un réseau mobile. Selon le journal Les Échos, le ministre a expliqué vouloir "un accord d’ici un mois" entre les opérateurs téléphoniques afin de couvrir l’ensemble du territoire. Stéphane Richard et Martin Bouygues, respectivement PDG des groupes Orange et Bouygues Télécom, étaient conviés à une réunion avec le ministre, vendredi 24 avril, pour évoquer ce sujet. Étaient également présents Maxime Lombardini, directeur général d’Illiad, la maison mère de Free, ainsi qu’Eric Desnoyer, directeur général de Numéricable-SFR. "La réunion a été constructive !" confirme Sébastien Sorano, le président de l’ARCEP (Autorité de Régulation des Télécommunications) "Le ministre a insisté sur le fait qu’il voulait favoriser l’investissement". La non-rentabilité de ces zones, peu peuplées, peut en partie expliquer les réticences des opérateurs à déployer leurs lignes à ces endroits. Néanmoins, la loi Macron prévoit une couverture de l’ensemble des localités en 2G à la fin de l’année 2016.