Où en est l’offre FTTH de Free ?

Où en est l’offre FTTH de Free ?

Déployer de la fibre dédiée en point à point pour raccorder l’abonné n’est il pas trop coûteux ?

Quitte à tirer une fibre optique pour relier un abonné, autant le faire jusqu’au bout. Pour Iliad, l’enjeu consiste à reconstruire une nouvelle boucle locale, analogue au câble de cuivre utilisé aujourd’hui pour le téléphone et l’ADSL. Si l’investissement est élevé au départ, le choix d’une fibre dédiée sur la boucle locale d’abonnés génère des économies à moyen terme. Il évite le recours aux matériels actifs intermédiaires tout en assurant au client final une meilleure qualité de service et un maximum de souplesse pour innover sur le plan des services.

Le rachat de Citéfibre permet il à Free de démarrer plus vite sur Paris ?

Cette acquisition apporte à Free une base de clientèle et des autorisations existantes pour raccorder en fibre des abonnés supplémentaires. Citéfibre a aussi développé un savoir-faire dans les négociations pour obtenir ces autorisations, et dans le câblage vertical de la fibre optique à l’intérieur des bâtiments.

Où en est votre déploiement dans la capitale ?

Le déploiement de la fibre optique dans le réseau d’assainissement de la ville de Paris suit son chemin. Des négociations sont en cours avec les institutionnels, la Ville de Paris et les syndics de copropriétés. Cela prend du temps, mais c’est compréhensible car il s’agit de bâtir une boucle locale à partir de zéro.

Source : Extraits tirés de 01 Réseaux (papier)