Freezone S'inscrire

Pour l’ARCEP, la loi sur le renseignement pourrait nuire "à l’intégrité et la disponibilité des réseaux" télécoms

 
Dans un avis rendu ce vendredi, le régulateur des télécoms était invité à rendre son verdict concernant le projet de loi relatif au renseignement qui comprend notamment la possibilité, sous certaines conditions, de solliciter les opérateurs pour intercepter des données des internautes et mobinautes sans l’autorisation d’un juge.
 
Dans cet avis, l’ARCEP ne s’exprime que sur cette partie, laquelle concerne directement les opérateurs en tant qu’intermédiaire technique à ces procédures judiciaires.
 
L’ARCEP estime ainsi que "la mise en œuvre de certaines techniques de recueil de renseignements serait susceptible d’avoir un impact sur l’intégrité et la disponibilité des réseaux ou sur la qualité des services de communications électroniques." Pour le régulateur des télécoms, il est nécessaire que les modalités techniques d’interception "se fasse en concertation avec les opérateurs" afin de les rendre "compatibles avec les impératifs liés à l’activité des services de renseignement."
 
Le gendarme des télécoms alerte également le gouvernement sur la "multiplicité de régimes d’accès administratif aux données de connexion". Pour l’ARCEP,  "cette situation conduit les opérateurs à devoir répondre, en plus des demandes formulées par les autorités judiciaires, aux sollicitations de différentes autorités administratives." Elle juge donc nécessaire que les opérateurs télécoms puissent "s’assurer que chaque demande émane bien d’une autorité compétente et est présentée dans les conditions prévues par la loi". L’ARCEP estime ainsi que cette situation "peut représenter pour eux une charge importante ou impliquer le risque qu’ils acceptent et mettent en œuvre une réquisition à tort."
 
Elle demande ainsi au gouvernement "d’envisager un rapprochement des différents régimes applicables, lorsque cela est possible compte tenu des contraintes et des finalités spécifiques liées à chacun de ces régimes." 
 
Enfin, elle alerte également le gouvernement sur la nécessité d’indemniser les opérateurs pour les "surcoût spécifiques exposés pour répondre à ces différentes demandes" et rappelant que "les opérateurs rencontrent parfois avec certaines autorités administratives des difficultés dans le paiement des sommes correspondantes." L’ARCEP invite donc le gouvernement "à veiller à l’indemnisation rapide et homogène des surcoûts exposés par les opérateurs." 
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Premium

taduarial
Envoyer message
 
9827 points
Posté le 23 mars 2015 à 10h51

"on ne peut plaire à tout le monde" ou "le bonheur des uns fait le malheur des autres"

Posté le 23 mars 2015 à 11h49

Vive la neutralité du net...

Posté le 23 mars 2015 à 12h40

Le commentaire de Miami44, bien que très intéressant sur le fond, n'est-il pas hors-sujet pour ce post ?

Premium

Ponzy33
Envoyer message
 
1202 points
Posté le 23 mars 2015 à 12h56
miami44 a écrit
La Freebox Mini 4K n’est pas aussi parfaite que vous le pensez… Il ne faut évidemment pas hésiter à partager vos propres retours sur le sujet si vous avez vous aussi craqué pour la petite box. Elle a du mal à sortir de veille Comme tous les équipements intelligents, la Freebox Mini 4K se met automatiquement en veille  après une certaine période d’inactivité. Elle intègre même une mise en veille prolongée. C’est évidemment une bonne chose puisque cela limite sa consommation électrique. La nature est contente, notre compte en banque aussi. Mais voilà, tout n’est pas parfait pour autant et le gros souci, c’est que le décodeur a parfois du mal à reprendre ses esprits et à revenir parmi nous. A la base, pour allumer ou réveiller la Freebox Mini 4K, il suffit simplement d’appuyer sur le bouton rouge de sa télécommande. Comme sur tous les équipements, donc. Sauf que dans les faits, ça ne fonctionne pas toujours. Loin de là, même. Et là, tout ce que vous pouvez faire, c’est de débrancher et de rebrancher le boitier. J’ai regardé du côté des options pour essayer de limiter la casse. Notamment du côté du HDMI-CEC. En pure perte, malheureusement. La seule solution viable, c’est tout simplement de désactiver la mise en veille prolongée. Et encore. Elle perd parfois le signal WiFi La Freebox Mini 4K n’est pas livrée avec des Free Plugs. Pour la connecter au Server Mini, il faut donc s’appuyer soit sur un câble ethernet, soit sur le WiFi. Ma télévision se trouvant à l’exact opposé de ma prise téléphonique, j’ai opté pour cette dernière solution. Jérémy en a fait exactement autant de son côté. Et le problème, c’est que la belle a parfois tendance à perdre le signal. A le perdre bien comme il faut. Le plus drôle, c’est que cela ne concerne pas uniquement le Server. Non, car la télécommande communique aussi de cette manière avec le décodeur. Du coup, lorsque le WiFi saute, vous ne pouvez plus rien contrôler et la seule solution consiste alors à redémarrer électriquement l’appareil. Comme un air de déjà-vu ? Sans doute, mais le plus drôle c’est que cette astuce ne marche pas toujours. J’ai eu le cas plusieurs fois chez moi. J’ai réussi à m’en tirer en lançant de nouveau l’assistant permettant de connecter la télécommande au décodeur. Bizarre ? Il faut bien l’avouer, ce n’est pas très cohérent. Elle… manque… de… de… de… fluidité Le petit décodeur est équipé d’un processeur A15 composé de deux coeurs cadencés à 1,5 GHz, mais aussi de 2 Go de mémoire vive. Il n’est peut-être pas aussi puissant que les téléphones haut de gamme du marché, mais il est tout de même censé pouvoir faire tourner la plupart des jeux et des applications. La théorie diffère parfois de la pratique et c’est le cas ici. Si la plateforme est assez réactive, il en va tout autrement de la télévision. Là, c’est très variable. Le plus souvent, tout va bien. L’image est nette, le son est clair. Et puis, d’un coup, tout change. Les acteurs se mettent à parler comme des robots et l’image se brouille pendant quelques secondes. Sans raison apparente. N’écoutant que son courage, Jérémy a donc procédé à différents tests. Il a notamment connecté le routeur et le décodeur par le biais d’un câble Ethernet. Et devinez quoi ? Cela ne change rien. Absolument rien. Le WiFi ne serait donc pas en cause.

Je viens de recevoir mon boitier Player que je vais associé dès ce soir avec le serveur de la révolution. Je ferais un petit compte rendu et mon ressenti.

Cette version et livré avec 1 FreePlug noir, 1 cable HDMI, 1 télécommande, et la mini4K

Posté le 23 mars 2015 à 13h00

Miami44 ou la tentative de freebashing en faisant de la pub pour Bouygues avec miami comme pseudo,  vilain va. 

Sonon cette nouvelle loi à  l'air d'aller un peu trop loin quand même. 


toux81
Envoyer message
 
3113 points
Posté le 23 mars 2015 à 13h39
miami44 a écrit
La Freebox Mini 4K n’est pas aussi parfaite que vous le pensez… Il ne faut évidemment pas hésiter à partager vos propres retours sur le sujet si vous avez vous aussi craqué pour la petite box. Elle a du mal à sortir de veille Comme tous les équipements intelligents, la Freebox Mini 4K se met automatiquement en veille  après une certaine période d’inactivité. Elle intègre même une mise en veille prolongée. C’est évidemment une bonne chose puisque cela limite sa consommation électrique. La nature est contente, notre compte en banque aussi. Mais voilà, tout n’est pas parfait pour autant et le gros souci, c’est que le décodeur a parfois du mal à reprendre ses esprits et à revenir parmi nous. A la base, pour allumer ou réveiller la Freebox Mini 4K, il suffit simplement d’appuyer sur le bouton rouge de sa télécommande. Comme sur tous les équipements, donc. Sauf que dans les faits, ça ne fonctionne pas toujours. Loin de là, même. Et là, tout ce que vous pouvez faire, c’est de débrancher et de rebrancher le boitier. J’ai regardé du côté des options pour essayer de limiter la casse. Notamment du côté du HDMI-CEC. En pure perte, malheureusement. La seule solution viable, c’est tout simplement de désactiver la mise en veille prolongée. Et encore. Elle perd parfois le signal WiFi La Freebox Mini 4K n’est pas livrée avec des Free Plugs. Pour la connecter au Server Mini, il faut donc s’appuyer soit sur un câble ethernet, soit sur le WiFi. Ma télévision se trouvant à l’exact opposé de ma prise téléphonique, j’ai opté pour cette dernière solution. Jérémy en a fait exactement autant de son côté. Et le problème, c’est que la belle a parfois tendance à perdre le signal. A le perdre bien comme il faut. Le plus drôle, c’est que cela ne concerne pas uniquement le Server. Non, car la télécommande communique aussi de cette manière avec le décodeur. Du coup, lorsque le WiFi saute, vous ne pouvez plus rien contrôler et la seule solution consiste alors à redémarrer électriquement l’appareil. Comme un air de déjà-vu ? Sans doute, mais le plus drôle c’est que cette astuce ne marche pas toujours. J’ai eu le cas plusieurs fois chez moi. J’ai réussi à m’en tirer en lançant de nouveau l’assistant permettant de connecter la télécommande au décodeur. Bizarre ? Il faut bien l’avouer, ce n’est pas très cohérent. Elle… manque… de… de… de… fluidité Le petit décodeur est équipé d’un processeur A15 composé de deux coeurs cadencés à 1,5 GHz, mais aussi de 2 Go de mémoire vive. Il n’est peut-être pas aussi puissant que les téléphones haut de gamme du marché, mais il est tout de même censé pouvoir faire tourner la plupart des jeux et des applications. La théorie diffère parfois de la pratique et c’est le cas ici. Si la plateforme est assez réactive, il en va tout autrement de la télévision. Là, c’est très variable. Le plus souvent, tout va bien. L’image est nette, le son est clair. Et puis, d’un coup, tout change. Les acteurs se mettent à parler comme des robots et l’image se brouille pendant quelques secondes. Sans raison apparente. N’écoutant que son courage, Jérémy a donc procédé à différents tests. Il a notamment connecté le routeur et le décodeur par le biais d’un câble Ethernet. Et devinez quoi ? Cela ne change rien. Absolument rien. Le WiFi ne serait donc pas en cause.

On s'ennuie chez BT?

Créer plutot une discussion sur le forums 

Posté le 23 mars 2015 à 19h09

cryptez vos connexions!

Sauvez la démocratie contre le socialo-faschisme!!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quels enrichissements apporteriez-vous au forfait 2 euros de Free Mobile ?
2465 votes 63.7%
Plus de data en France
136 votes 3.5%
Plus de data en roaming
577 votes 14.9%
Les appels illimités
99 votes 2.6%
Un plus large choix de destinations incluses
594 votes 15.3%
Peu importe tant que le tarif n'augmente pas
 3871 votes