Orange s’engage sur “l’alternance” et la “féminisation des emplois techniques”

Dans un communiqué, Orange annonce réaffirmer son engagement en faveur de l’alternance. il estime ainsi être le "premier employeur et recruteur du numérique".

Pour 2015, Orange a ainsi recruté 6 000 jeunes en alternance dont 1000 dans le cadre du plan Très Haut Débit. A l’issue de leur formation en alternance, Orange annonce que 1000 personnes seront recrutées en CDI en 2015.
 
Pour Orange, "cette politique d’accueil et d’accompagnement des jeunes dans leur parcours professionnel représente 6% de l’effectif de l’entreprise et répond ainsi à l’objectif initié par le Gouvernement de 500 000 apprentis d’ici 2017 dans notre pays."
 
Stéphane Richard, PDG d’Orange a, par cet engagement, "souhaité qu’Orange prenne toute sa part dans la formation et l’emploi des jeunes." 
 
Dans un deuxième volet, Orange s’engage également dans la féminisation des métiers techniques avec la mise en place cette année de classe de filles à Paris, Rennes et Lyon, permettant d’être formées aux métier de technicien réseau. Pour Orange, cette initiative rencontre "déjà un succès notable avec des premiers résultats encourageants : en quelques mois, dans ce domaine le taux de féminisation est passé de 5 à 20 %".
 
Enfin, le groupe a mis en place un programme ambitieux de tutorat avec plus de 5 500 collaborateurs volontaires pour accueillir les 6 000 alternants au sein de l’entreprise.