Sex toys qui se contrôlent à distance, soutien-gorge qui tweete… Il y en a pour tous les goûts côté objets connectés !

 

Les objets connectés n’ont pas fini de faire parler d’eux. Certains peuvent s’avérer utiles, d’autres moins. Certains vont même trop loin, comme le montre le site clubic mag. Tour d’horizon des objets insolites.

Si se réveiller le matin est une étape difficile, Pavlok peut aider. Ce bracelet se propose de vous électrocuter pour vous aider à mieux vivre, indique le site. Il est possible de régler l’intensité du choc électrique, qui peut varier de 17 à 340 volts. Il n’est pas encore sur le marché, mais devrait arriver dans le courant de l’année.

Le soutien-gorge connecté, vous connaissez ? Celui créé par Nestlé Fitness tweete à chaque fois que l’on l’enlève. Confectionné à l’occasion d’ « Octobre rose », le mois de la sensibilisation contre le cancer du sein, il est censé sensibiliser les femmes à pratiquer des examens d’auto-palpations. On ne le trouve pas dans le commerce.

Parmi les objets qui tweetent, je demande le grille-pain ! L’entreprise ioBridge a mis au point « Mytoaster », qui indique sur Twitter que vos biscottes sont prêtes. L’appareil n’est pas encore sur le marché.

Marre d’être trop serré dans votre pantalon après un repas ? La ceinture-régime Belty, créée par Emiota, vous prévient lorsque vous mangez un peu trop et peut même vous conseiller de faire du sport.

Il est fréquent que le papier vienne à manquer lorsque vous aller aux toilettes ? Pas encore commercialisé, le dévidoir à papier connecté indique directement sur votre smartphone, grâce à un capteur, qu’il est temps de recharger les rouleaux.

Les sex toys peuvent eux aussi être connectés. Vibease a mis en place un petit vibromasseur destiné aux femmes, qui peut se contrôler à distance en connectant le Bluetooth au smartphone.