La maison mère de SFR-Numericable veut poursuivre son shopping dans les télécoms européens

La maison mère de SFR-Numericable veut poursuivre son shopping dans les télécoms européens
 
Alors que Bouygues Télécom, par l’intermédiaire de son propriétaire Martin Bouygues, a balayé d’un revers de la main toute offre de rachat, le numéro 2 d’Altice, maison-mère de SFR Numericable est toujours affamé.
 
Son groupe a pourtant dépensé 28 milliards d’euros en fusion-acquisition au cours des derniers mois. Pour le nouveau propriétaire de SFR, ce n’est pas fini.
 
Pour Dexter Goei d’autres acquisitions " à plus grande échelle" sont à prévoir. Le n°2 d’Altice annonce ainsi un "pipeline d’opportunités pour continuer ce que nous avons réalisé ces dernières années."
 
Il estime ainsi que "le marché des télécoms en Europe va traverser des phases accélérées de convergence entre les services télécommunications fixes et mobiles mais aussi de consolidation, particulièrement parmi les opérateurs mobiles."
 
Après avoir finalisé le rachat de SFR et Virgin, Altice est en passe de s’offrir Portugal Télécom, souhaite racheter les 20 % de Vivendi dans SFR-Numericable et pourquoi pas racheter Bouygues Télécom. 
 
2015 s’annonce donc comme une année une nouvelle fois pleine de rebondissements.
 
Source : AFP