Deux opérateurs vont être poursuivis par la DGCCRF pour publicité trompeuse

Deux opérateurs vont être poursuivis par la DGCCRF pour publicité trompeuse


Deux opérateurs français vont être l’objet d’une action de justice dans les prochains jours. Ceux-ci n’auraient pas tenus leurs promesses concernant les très hauts débits, et annoncés des chiffres ne correspondant pas à la réalité.
Les noms des deux entreprises restent inconnus jusqu’à que le dossier soit transmis à la justice par la DGCCRF.

Selon zdnet, la France affiche un fort taux d’écart entre les débits proposés par les opérateurs et les débits réels. En effet, certaines offres sont parfois floues, comme la notion de l"illimité" de la data mobile par exemple. On se rappelle aussi des annonces de Free jugées "de nature à induire en erreur les utilisateurs" par l’Arcep en 2013 ; et des plaintes contre Orange et SFR par l’UFC Que Choisir la même année.

Carole Delga, secrétaire d’état à la consommation annonçait aujourd’hui au Parisien : "nous avons détecté dans ce secteur des publicités trompeuses. Elles concernent les débits annoncés par les opérateurs qui ne correspondent pas toujours à la réalité". Dans quelques jours, deux opérateurs pourraient faire l’objet de troubles semblables. D’ici là pas de jugement hâtif, le dossier n’est pas encore monté.