SFR-Numéricable à l’assaut d’Orange sur le marché entreprise

SFR-Numéricable à l’assaut d’Orange sur le marché entreprise

Moins sujet à discussion que le marché grand public, le marché entreprise connait également quelques évolutions suite à la fusion SFR-Numéricable. Les deux opérateurs ont aussi des parts sur le marché professionnel, et la fusion de Completel (Numéricable) et de SFR Business Team (SFR) pourrait bien rivaliser avec Orange. Les ambitions de Numéricable sont claires : "on veut être opérateur de services innovants en s’appuyant sur cette double infrastructure en propre" annonce Jérôme Yomtov, le directeur général délégué de Numéricable. Ainsi, l’opérateur espère atteindre les 30 % de part de marché contre 20 % actuellement.

En effet, la nouvel entité tend vers un bon équilibre : Completel possède un large réseau FTTO et ses services dédiés, pendant que SFR Business Team propose des flottes de mobiles, du xDSL, de l’hébergement, de la fibre et du cloud.

Le nouvel ensemble est ainsi estimé à 190 000 clients, 3 300 collaborateurs et engrange pas moins de 2 milliards d’euros. Mais pour l’instant, Orange Business Service reste un obstacle, l’opérateur historique ayant la mainmise dans plusieurs secteurs, comme celui des petites entreprises par exemple. Et c’est justement par cette voie qu’aura lieu l’offensive : "On veut prendre des parts de marché sur ce segment, qui est encore fortement adressé avec du DSL de l’opérateur historique. Notre force est de proposer de la fibre optique pour ces entreprises qui ne disposent pas toujours des ressources nécessaires" annonce Thierry Podolak, le directeur général des opérations B2B d’Altice.

Cette stratégie prendrait forme sous le nom de SFR Access Max (SFR restera le nom de la marque pour les deux entités), soit "la première offre de ce type pour les petites entreprises" poursuit le directeur général. Le forfait serait facturé 70 euros par mois et par site, et incorporerait un accès fibre à 200 Mb/s, des services personnalisés comme le partage de connexion, des options sécurité et un accompagnement pour le déploiement. Les entreprises n’étant pas éligibles à la fibre pourront tout de même profiter de l’offre DSL à 35 euros par mois.

Tout comme pour les offres abonnées grand public, SFR proposera un panel de services à valeur ajoutée. Ceux-ci s’articulent sur 3 axes : sécurité avec SFR Proxy Cloud, Saas avec Office, et enfin le Cloud.

Prochain rendez-vous de l’opérateur en mars, ou serait proposé la 4G dans un Pack Business Entrepreneurs, qui inclura des postes de téléphonie fixe sans câblages et d’autres services comme la virtualisation du standard.

 

Source : ZDnet