Edward Snowden : “des rapports ont montré qu’Orange fournissait des informations à la DGSE”

Edward Snowden : “des rapports ont montré qu’Orange fournissait des informations à la DGSE”

 
A l’occasion d’une visioconférence organisée par Amnesty International, le célèbre lanceur d’alerte Edward Snowden, est revenu sur le dossier de la protection des données et des transmission des informations aux agences de renseignements.
 
Si l’alerte qu’il avait lancé il y a presque un an concernait l’espionnage mondial et les écoutes téléphoniques de la NSA, pour lui aucun pays n’est à l’abri d’un tel dispositif : 
 
"La surveillance de masse a lieu dans tous les pays qui ont les moyens des agences de renseignement."
 
La France n’en est pas exempte : "il y a eu des rapports qui ont montré qu’Orange fournissait des informations à la DGSE. Est ce juste ? Est ce que c’est moral de violer les droits de la population ? On n’a pas repondu à cette question sérieuse en France." Si en Europe quelques pays se sont prononcés en faveur du statut d’asile politique accorder à Edward Snowden, la France, privilégiant ses relations avec les Etats-Unis s’y est jusqu’à présent opposé.
 
Il note néanmoins que les choses sont entrain d’évoluer à l’échelle de l’Europe sur le volet de la "data protection". Pour lui, "le plus important est d’avoir des standards internationaux, des règles mondiales sur ce qui est autorisé ou pas." 

 

 
Source : iTélé