Surfacturation de la hotline de Free : l’UFC Que Choisir veut aussi faire appel de la décision

Surfacturation de la hotline de Free : l’UFC Que Choisir veut aussi faire appel de la décision
 
Univers Freebox vous en parlait mercredi, Free a été condamné cette semaine par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir surfacturé 0.68 € la minute, les abonnés SFR qui appelaient la hotline de Free entre juin 2008 et août 2010, soit deux fois le tarif alors en vigueur. Cette double facturation aurait permis à Free de récupérer 3.28 millions d’euros, une somme conséquente.
 
Free a été condamné à 150 000 euros d’amendes, à publier les décisions dans les journaux Les Echos et La Tribune, et à verser 51 000 euros de dommages et intérêts à l’UFC Que Choisir. A l’issue du procès, l’opérateur annonçait qu’il ferait appel de la décision.
 
Du côté de l’UFC Que Choisir, la réaction est parue aujourd’hui. Pour l’association de consommateurs, la décision du tribunal n’est pas de nature à "vraiment le dissuader de recommencer." L’UFC que Choisir réfléchit donc également la possibilité de faire appel de la décision non comme l’opérateur pour annuler la décision, mais parce qu’elle estime que le jugement s’est montré trop clément.