Pour Pierre Louette, Orange ne doit plus être régulé comme France Télécom

Pour Pierre Louette, Orange ne doit plus être régulé comme France Télécom

Président de Fédération Française des Télécoms, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général d’Orange, Pierre Louette, interrogé dans Les Echos, revient sur le futur changement au sein de l’ARCEP, le régulateur des télécoms.

Alors qu’en janvier, le mandat de l’actuel président de l’ARCEP, Jean-Ludovic Silicani, arrivera à échéance , pour le président de la Fédération Française des Télécoms, "il ne faut pas perdre trop de temps à trouver la bonne personne pour assurer cette mission. Cette nomination ne doit pas être l’occasion d’organiser un concours de beauté."
 
Pour lui, il est également temps que le régulateur passe dans sa version 3.0 : "on a eu la régulation 1.0 pendant laquelle on a posé des contraintes à France Télécom, il y a eu la régulation 2.0 en temps de crise et de guerre du mobile", il appelle de ses voeux un autre mode de régulation :

"On passerait de l’asymétrie où l’on avait un opérateur dominant France Télécom, très régulé, à la symétrie ou tous les opérateurs seront logés à la même enseigne. […] Orange n’a plus besoin d’avoir la même régulation que celle imposée à France Télécom."