Les syndicats de Bouygues Télécom dénoncent la casse sociale

Les syndicats de Bouygues Télécom dénoncent la casse sociale
 
Malgré des négociations ayant conduit à supprimer 112 postes de moins, les syndicats ne décolèrent pas et mettent en cause l’équipe dirigeante de Bouygues  : "peut-on accorder notre confiance à l’équipe dirigeante qui n’a pas été capable d’adapter notre entreprise aux nouvelles conditions du marché" annonce la CFDT.
 
Le projet de restructuration entraînera "un coût exorbitant" estime la CFDT : "on nous a présenté un projet de simplification de notre système d’information qui va supposer de faire un appel massif à de la prestation externe pendant plusieurs années."
 
Les conditions de départs pour atteindre l’objectif de 1404 postes sont également décriées. Pour Force Ouvrière, "c’est déjà douloureux de voir des destructions de postes, ça l’est encore plus de voir des gens qui n’étaient pas candidats au départ, obligés de partir", regrettant que les départs volontaires ne suffisent pas à réduire la masse salariale. Le syndicat estime que les conditions de départ volontaire sont insuffisantes pour convaincre assez de personnel d’aller voir ailleurs. 
 
Source : NextInpact