La présidente d’ARTE veut exclure les Google, Amazon, Facebook, Apple de la “Neutralité du Net”

La présidente d’ARTE veut exclure les Google, Amazon, Facebook, Apple de la “Neutralité du Net”

A l’occasion de la conférence de rentrée de la chaîne ARTE, Veronique Cayla présidente de la chaîne s’est attaqué à ceux qu’elle juge être des "prédateurs numériques" qui "siphonnent nos ressources publicitaires" et pratiquent une "prédation des données personnelles". An ligne de mire les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), qui selon elle mettent en péril "nos identités nationales européennes qui se dissolvent sous l’effet de la concurrence souvent inéquitable."

 
D’une inéquité à une autre, la présidente d’ARTE a remis le sujet de la neutralité du net sur la table. Pour elle il faut revoir "les bases de notre régulation." Elle propose ainsi de "ne plus garantir l’accès au plus haut débit qu’à ceux qui accepteront d’investir dans les oeuvres audiovisuelles et cinématographiques européennes."
 
Pour la chaîne qui est quasiment intégralement financée par la redevance TV, la présidente d’ARTE estime qu’il faut en élargir l’assiette fiscale de cette dernière aux foyers qui possèdent ordinateurs ou tablettes, en suivant l’exemple de l’Allemagne en 2013.
 
Source : Notre Temps