T Mobile US : Iliad en train d’affiner son offre, certains investisseurs manifestent leur intérêt

T Mobile US : Iliad en train d’affiner son offre, certains investisseurs manifestent leur intérêt
 
Si après le retrait de Sprint, l’urgence pour Iliad de se positionner rapidement n’est plus, le Financial Times annonçait hier soir qu’Iliad était passé dans la deuxième phase de son offre, l’affinage de ses arguments de vente. 
 
Après avoir annoncé 15 milliards de dollars en numéraire et 10 milliards de synergie, selon une source proche du dossier interrogée dans les Echos, Iliad n’aurait plus, pour le moment, l’intention de relever son offre : "d’un point de vue tactique ce n’est pas dans notre intérêt de la faire maintenant, surtout que Sprint s’est retiré". Le groupe français serait entrain de peaufiner son argumentaire. Il devra notamment fournir des explications quant aux 10 milliards de synergies promis dans le rapprochement entre T Mobile US et Iliad. 
 
Si pour le moment, Iliad est le seul loup dans la bergerie T-Mobile, la maison-mère de Free a secoué depuis deux jours le monde de la finance en vue de potentiellement faire rentrer de nouveaux investisseurs.
 
L’un d’entre eux publiant ses résultats hier, n’a pas manqué de faire part de son appétit pour T Mobile. C’est à demi-mot que Charles Ergen, le patron de Dish Networks a ainsi révélé son intérêt aux analystes annonçant que "le retrait de Sprint avait "probablement augmenté les options existantes pour nous" et que son groupe était "toujours prêts à faire grandir notre activité, ce qui pourrait passer par jeter un coup d’oeil à certaines entreprises."
 
Dish Network serait une des entreprises que Xavier Niel aurait sollicité pour améliorer son offre. Néanmoins, l’actionnaire d’Iliad devra faire attention à bien se positionner au risque de se retrouver de nouveau avec une offre concurrente.
 
Source : Boursier.com