FAI et hackers de plusieurs pays attaquent les services secrets britanniques

Après les révélations d’Edward Snowden, les services secrets des différents pays sont mis en cause. Cette fois c’est le GCHQ l’agence de cyberespionnage britannique qui est attaqué par six fournisseurs d’accès de différents pays et des hacker du Chaos Computer Club, soutenus par l’association Privacy Internationale.
 
La plainte a été déposée auprès du "Investigatory Powers Tribunal", l’institution en charge du respect de la vie privée, seule instance autorisée à demander des comptes aux services secrets.
 
Ils estiment ainsi que la surveillance massive mise en place par le GCHQ est "illégale" et "destructive" pour Internet et ses équipements vulnérables altérés par les dispositifs mis en place. Ils demandent l’arrêt du cyberespionnage massif.
 
D’autres procédures devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme sont également en cours concernant ces écoute du GCHQ.
 
Source : 01Net