Alors que l’intégration du roaming se généralise, 81% des français réduisent leur consommation à l’étranger

 
Initié par Free Mobile il y a un an, l’intégration du roaming international s’est depuis généralisé à d’autres opérateurs, même si cela et encore souvent réservé aux forfaits les plus chers. Malgré cela, les français sont encore 81% à réduire leurs consommations téléphoniques lors de leurs voyages en Europe ou dans les DOM. C’est ce que révèle l’étude d’Ipsos et Prixtel sur les Français et l’utilisation de leur mobile à l’étranger.
 
Sur un panel âgé de 16 à 75 ans, parmi les Français effectuant des voyages en Europe ou dans les DOM, 38% d’entre eux désactivent les données cellulaires de leur mobile et 29% ont le réflexe d’éteindre leur téléphone portable.
 
Quelles sont les habitudes des Français en matière de téléphonie mobile en dehors de leur pays ? 
 
Les coûts liés à l’itinérance peuvent rapidement être élevés et entrainer une « mauvaise surprise » au retour des vacances. Ils sont 81% à affirmer réduire leurs consommations téléphoniques une fois la frontière franchie, ce score passe à 86% pour les 16-34 ans et à 78% pour les 35-75 ans. 
 
Afin de limiter les coûts de roaming : 
 
– 38% désactivent les donnés cellulaires, pour 51% des 16-34 ans et 31% des 35-75 ans, 
 
– 29% d’entre eux éteignent complètement leur portable, pour la tranche d’âge des 16-34 ans, ils sont 23% contre 32% des 35-75 ans. 
 
Quelles sont les actions principales conservées en déplacement ? 
 
Par ordre d’importance, les Français effectuant des voyages en Europe ou dans les DOM conservent en priorité : 
 
– les appels pour 55% d’entre eux, 
 
– les SMS pour 32%, 
 
– l’accès aux e-mails pour 6%, 
 
– la navigation sur Internet pour 4%, 
 
– l’utilisation d’applications sur mobile pour 3%, 
 
– l’utilisation des réseaux sociaux pour 1%. 
 
Quel est le montant maximum hors forfait atteint avec l’utilisation de son téléphone mobile en voyage en Europe ou dans les DOM ? 
 
Alors que le parlement européen a récemment adopté un projet de loi sur la fin des frais d’itinérance au sein des pays de l’Union Européenne d’ici la fin d’année 2015, le hors forfait reste pour l’instant en vigueur. L’étude révèle qu’ils sont 60% des répondants à avoir déjà dépassé leur forfait de moins de 50€, 18% de 50 à 100€, 5% de 100 à moins de 200€ et seulement 2% de 200 à moins de 500€. 
 
Méthodologie de l’étude 
 
Cette étude a été réalisée par Ipsos pour Prixtel en France du 15 au 18 avril 2014 auprès de 1 004 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgées de 16 à 75 ans issu de l’Access Panel online France d’Ipsos.