Quelle box offre l’accès Web le plus rapide ?

Quelle box offre l’accès Web le plus rapide ?

La société Cedexis a mis en ligne une sorte de radar qui permet d’évaluer le temps d’affichage moyen des pages web. Numericable se place sur la 1ere place du podium avec un temps d’affichage moyen de 1,8 seconde. Deuxième sur le podium, Free avec 2,1 secondes de temps d’affichage, suivi de près par Bouygues Telecom et ses 2,3 secondes. Viennent ensuite SFR avec 2,7 secondes et plus étonnant, Orange avec 2,8 secondes.

Autre information qui ressort du graphique. La part de trafic des FAI est étroitement lié à leur part de marché. Ainsi :

-  Orange S.A : 41% de part de marché / 41% du trafic Internet

-  Free Sas : 22% de part de marché / 22,4% du trafic internet (Free Mobile Sas 0,4%).

-  SFR : 21% de part de marché / 19% du trafic internet

-  Bouygues Telecom S.A : 8% de part de marché / 7% du trafic internet (Bouygues Télécom 2%)

Challenges explique que les Freenautes "surconsomment", tandis que ceux de Bouygues Telecom, SFR et Numericable "sous-consomment" légèrement (la part de trafic de ces opérateurs est légèrement inférieure à leur part de marché).

Cedexis est une société qui compare en temps-réel la qualité de service des hébergeurs et diffuseurs de contenus (Clouds, CDN) puis aiguille le trafic vers le plus performant d’entre eux.

Mise à jour : Cedexis a souhaité apporter quelques précisions suite à la publication de cet article. Vous pouvez retrouver ces propos dans les commentaires de cet article : « Ce sujet est lié à l’observatoire lancé récemment en partenariat avec le GESTE. Vous trouverez tous les détails ici. Le PDF est ici. Pour la méthodologie, elle est fondée notamment sur le PLT (Page Load Time), métrique remontée par les navigateurs "modernes" à l’exception de Safari.

Quant à la "météo du Cloud" disponible sur www.cedexis.fr : c’est une étude publiée tous les jours et fondée sur plus de 3 milliards de mesures collectées quotidiennement par notre sonde Radar embarquée dans le code source de nombreux sites. La météo du jour est fondée sur des données J-1 ».

Merci à Wolsey