Des agences renseignent les débits internet des biens immobiliers : le Diagnostique de Performance Numérique.

Des agences renseignent les débits internet des biens immobiliers : le Diagnostique de Performance Numérique.
 
Univers Freebox vous en parlait il y a quelques semaines, une étude britannique auprès de 3000 consommateurs était parvenue à la conclusion qu’un bien immobilier qui ne disposerait pas d’un bon débit internet serait vendu 20 % moins cher qu’un bien disposant d’une bonne connexion.
 
Si en 2011, le G8 avait refusé d’obliger les vendeurs à fournir des informations sur la qualité d’accès à internet lors de la vente d’un bien immobilier à un particulier, il semblerait que la tendance soit désormais inversée. 
 
En effet après avoir contraint les agences immobilières à fournir un Diagnostique de Performance Energétique, certaines agences ont lancé le Diagnostique des Performances Numériques mené conjointement par le site Ariase et la FIRIP.
 
C’est le cas de l’Agence Immobilière Orpi qui à mis ce système en test pour renseigner ses biens immobiliers en Moselle Est. Pour le directeur de l’agence d’ORPI de Maizières lès Metz "les questions des acheteurs sur la connexion à Internet dans un bien acheté ou loué sont désormais présentes dans plus de 95% des cas."
 
Le D.P.N. permet ainsi de déterminer, selon le logement, en fonction de l’adresse ou de son numéro de ligne, les débits auxquels le logement est éligible selon la technologie et les opérateurs qui peuvent proposer leurs services. Il distingue ainsi les débits en Fibre Optique, Câble, VDSL2, ADSL, Radio, Satellite.
 
 
A la différence d’autres comparateurs, on retrouve tous les opérateurs y compris Free et les opérateurs alternatifs que l’on peut retrouver sur certains RIP. 
 
 
D’autres agences immobilières pourraient ainsi suivre le mouvement et imposer ainsi une norme d’information autour du numérique lors de l’achat d’un bien.
 
De son côté, le site d’Ariase également en phase de tests promet également de nouvelles améliorations des informations données, en ajoutant les débits moyens en 3G/4G, ainsi qu’un diagnostic sur les ondes électromagnétiques.
 
Source : Ariase