L’Assemblée Nationale doit se saisir de la question SFR, selon Henri Emmanuelli

L’Assemblée Nationale doit se saisir de la question SFR, selon Henri Emmanuelli
Après l’échec du Gouvernement à faire pression sur Vivendi, notamment d’Arnaud Montebourg qui aura tout fait pour faire pencher la balance du côté de Bouygues Télécom, Henri Emmanuelli, député PS et ancien président de l’Assemblée Nationale, demande à la chambre des députés de se saisir de la question et d’auditionner les ministres concernés " le plus rapidement possible" : 
 
Pour lui, même si "cette opération concerne des groupes privés côtés en bourse", se sont les usagers qui, en cas de problèmes, "se tournent systématiquement vers leurs parlementaires quand les besoins de couverture sur les territoires ne sont pas satisfaits ou satisfaisants." 
 
L’Etat n’a pas fini de mettre son grain de sel dans cette transaction. Selon le Monde Eco et Entreprise, l’Elysée avait demandé une rencontre avec le PDG de Vivendi et a été annulée par Jean Réné Fourtou à la dernière minute. Un conseiller du ministère a déclaré que "l’explication au téléphone" aurait été "orageuse". Un proche d’Arnaud Montebourg aurait même déclaré que Jean-René Fourtou s’est essuyé les pieds sur l’Etat" en ne suivant pas les indications des Ministres.
 
Face à l’échec de l’influence de l’Etat sur un tel dossier, la voie parlementaire semble être l’ultime recours pour sauver la face de l’Etat et son ingérence dans ce dossier.
 
Source : BFM TV