David NOLANDE : il habite où ? En Nolande ?

Derrière ce jeux de mots pathétique – je vous l’accorde – se cache mon envie de vous faire partager un coup de coeur pour une série française de qualité. Non pas que les producteurs français ne réalisent pas de bonnes séries, mais ils se cantonnent souvent à un style (un flic, un détective privé) et les personnages n’évoluent pas au fil des épisodes. Il n’y a pas de continuité, donc cela relève plus du feuilleton que de la série.

Pourquoi cette longue introduction ? Pour dire que David NOLANDE, diffusé ce soir sur France 2 casse les codes de la série à la française.

Tout d’abord, le personnage principal n’est pas un flic. Le ton et l’ambiance se situent dans le domaine du fantastique. Le personnage principal est mis dans une situation d’urgence : il doit sauver la vie de personnes dont il rêve sous peine de perdre un des siens. On comprend dès le départ la structure des différents épisodes qui seront tous centrés sur cette urgence.

Les 2 premiers épisodes ont été diffusés mercredi dernier. Le premier introduit la rupture dans la vie de David NOLANDE, qui va faire exploser son cadre de vie quotidien. Le second est le vrai démarrage de la série, l’affirmation des différents personnages et les premières déchirures et conflits. La réalisation est alerte, les acteurs d’un très bon niveau (Frédéric Diefenthal,Elsa Kikoïne, Edouard Montoute,…) et on est pris par le rytme et l’ambiance générale.

Malheureusement, le site de VOD de France2 ne proposera ces 2 épisodes qu’à partir du 4 janvier, soit après la fin de la diffusion de la première saison, qui ne comporte que 6 épisodes. C’est dommage et illogique.

Ce soir, mercredi, sur France2 (canal 2), seront diffusés 2 nouveaux épisodes : L’horloge du destin et Crescendo.