Etude : 26 % des utilisateurs font moins confiance aux FAI qu’il y a un an

Etude : 26 % des utilisateurs font moins confiance aux FAI qu’il y a un an

78 % des consommateurs estiment qu’il est difficile de faire confiance aux entreprises qui disposent de leurs données personnelles. Une proportion égale (78 %) pense que ces mêmes fournisseurs de services détiennent trop d’informations sur leurs habitudes et leurs préférences.

C’est le résultat d’une étude commandée par Orange auprès du cabinet britannique LoudHouse. Engagé sur le respect de la vie privée de ses clients, Orange en fait désormais son cheval de bataille. Une forme de valeur ajoutée en somme – choix compréhensible à l’heure des scandales révélés par Edward Snowden et du développement massif de la publicité ciblée.

L’étude réalisée auprès de 2028 personnes dont 506 en France démontre une confiance clairement en berne de la part des consommateurs. 29 % des sondés disent faire moins confiance aux entreprises qu’il y a un an. La chute étant particulièrement violente pour les réseaux sociaux : -46 % ! Les FAI et opérateurs mobiles prennent un coup eux aussi : -26 %, tout comme les éditeurs d’applications mobile (-26 % aussi), ou encore les fabricants de terminaux (-19 %).

 


 

Autre mesure intéressante : lorsqu’on demande aux sondés à qui ils font le plus confiance pour protéger leurs données personnelles, ils répondent majoritairement qu’il s’agit des banques à 51 %, et à l’extrême opposé on trouve les réseaux sociaux à 20%, à qui les utilisateurs font le moins confiance. Chose étrange, dans le sens où ils sont aussi ceux à qui le plus de données sont fournies.

 

  • Institutions financières : 51 %
  • Opérateurs de téléphonie mobile : 41 %
  • Fabricants de terminaux : 41 %
  • Fournisseurs de services internet : 41 %
  • Développeurs d’applications : 24 %
  • Réseaux sociaux : 20 %

A qui faites vous le plus confiance pour protéger vos donnés personnelles ?

 

Pour finir, seulement 16 % des sondés estiment que les bénéfices reçus en terme de services offert sont équitables par rapport aux données personnelles qu’ils fournissent aux réseaux sociaux et entreprises.