4G : 91 % de satisfaction pour les abonnés Free Mobile selon Edcom

4G  : 91 % de satisfaction pour les abonnés  Free Mobile selon Edcom

4G. 4G par-ci, 4G par là. 4G en veux-tu, en voilà. Difficile de passer une journée sans en entendre parler, sans publicités, sans lettres géantes sur les vitrines rouges, oranges ou bleues. 4G ? 3G en mieux quoi ! Si l’idée d’un internet mobile, plus rapide que connecté à une box, excite beaucoup, qu’en est-il de la réalité ?

Retour au mois de septembre 2013. La guerre des clans faite rage, chacun y allant de son offre plus ou moins alléchante. Au même moment, un sondage Ipsos annonce que 57 % des propriétaires de téléphones mobiles n’envisagent pas du tout de passer sur un forfait 4G. Parmi les non-abonnés, 26% se disent déjà entièrement satisfaits par les débits 3G/3G+, et 25% mettent en avant les prix élevés des smartphones compatibles – ainsi que le surcoût d’un forfait 4G.
Parmi les abonnés 4G, 60 % apprécient le service lorsqu’il s’agit de regarder des vidéos en ligne, 42% pour surfer, et 27% pour jouer.
Au total 66 % estiment y gagner par rapport à la 3G.

Aujourd’hui, selon le cabinet Edcom, les choses ont changé, et les mastodontes de la téléphonie ont du s’incliner face à Free Mobile. Pour seulement 0€ de plus, tous leurs abonnés mobiles se voient attribuer un accès complet et 20 Go de fair use en 4G. La loi du marché étant sans pitié, les opérateurs restant n’ont pas le choix que de suivre la danse, afin d’éviter la perte massive de clients.
L’opération est donc couronnée de succès, tout les forfaits 4G sont cadeaux y compris chez les marques low-cost Sosh B&You et Red. En théorie donc, toute personne disposant d’un mobile compatible 4G et d’un forfait internet, peut disposer de sa vélocité. Le moment propice pour un nouveau tour de table quant à sa réelle utilité.

Coté popularité, 35% des interrogés citent Bouygues comme étant le premier opérateur évoquant la 4G, suivent dans l’ordre par Orange, SFR et Free. À noter en parallèle que 44 % estiment que les opérateurs mettent trop en avant cette technologie. Du reste, 77 % restent circonspect, entre le non et l’indécision à la souscription d’une telle offre.

À noter aussi que la vitesse de navigation n’est pas le seul déclencheur d’achat, 32% ont choisi la 4G pour des raisons matérielles, changement de mobile, ou simplement le "bling-bling" technologique.

 

Au niveau opérateur, 15 % des utilisateurs ont choisi Free et 91% en sont pleinement satisfaits. Résultats plus mitigés pour Orange et SFR, ce dernier entrainant 29 % d’insatisfaction. Les raisons du choix de l’opérateur sont multiples, mais loin devant ce sont les prix du forfait, et ceux du mobile 4G qui déterminent la couleur du blason pour 47 % des utilisateurs.

 

Quant à ceux qui ne souhaitent pas passer en 4G, les raisons invoquées sont les prix encore trop élevés, l’incompatibilité du mobile, ou encore le manque réel d’utilité.

Source : Génération NT