JO de Sotchi : les commentaires font polémique

JO de Sotchi : les commentaires font polémique

A chaque Jeux Olympiques ses commentateurs, certains étant plus appréciés que d’autres. Mais ceux de Sotchi suscitent de vives polémiques parmi les téléspectateurs, voire au sein-même de France Télévisions. Premier visé : le duo Montfort – Candeloro. Plusieurs fois leur sexisme dans les commentaires a été dénoncé, vainement, à tel point qu’il semble être devenu ordinaire. Une vague de ras-le-bol s’empare des internautes qui dénoncent l’absence de réaction face à des propos déconcertants, par exemple : "Je connais un anaconda qui serait bien allé embêter cette Cléopâtre". Outre ce duo, les gaffes et inexactitudes des commentateurs finissent par lasser : erreur dans le nom du sportif, dans le classement final, dans les nationalités… La liste est longue.

 

Quand le bateau coule l’équipage doit se serrer les coudes. Mais, décidément, rien n’est fait pour aider le groupe public. En plein direct les habitués ont pu assister, médusés, à l’accrochage entre Patrick Montel et deux de ses collègues. Puis c’est au tour des anciens d’ajouter leur grain de sel avec Pierre Fulla, immortalisé par les Guignols, qui déclare sur la chaîne Sport365 : "Quand on commentait les Jeux Olympiques, on valorisait la discipline et les champions. On ne se mettait pas à la place de l’événement pour se faire mousser. Là, on a atteint un phénomène de saturation. Je pourrais porter plainte auprès de France Télévisions pour pollution sonore".

 

On peut tout de même noter que si auparavant les commentaires n’étaient pas autant critiqués par les téléspectateurs, c’est surtout parce que Twitter n’était pas si répandu. Aujourd’hui la twittosphère influe la manière dont un programme est accueilli. Le succès, lui, est préservé puisque France Télévisions a fait le carton plein dans les audiences et continuera sans doute ainsi pour cette dernière semaine de compétition.