Pekin Express : le tournage soupçonné d’espionnage

Pekin Express : le tournage soupçonné d’espionnage

Une cinquantaine de personnes (candidats et membres de la production) participants à Pekin Express ont été arrêtées en Inde. Cette cinquantaine de personnes de nationalité française, belge, allemande, italienne, espagnole, britannique et néo-zélandaise a été arrêtée vers Chalsa, à proximité des frontières du Bangladesh, du Bhoutan et du Népal, après que l’armée a repéré la présence de 22 téléphones satellitaires sur une zone jugée sensible.

"Tout le monde est en sécurité. Trois personnes de la production sont encore détenues par la police locale, tous les autres ont pu rejoindre l’hôtel" a tenté de dédramatiser M6 en ajoutant qu’ "il s’agit un problème administratif. Les autorités locales ont été intriguées par des communications via des téléphones satellitaires alors que les autorisations n’avaient pas été délivrées. Ce devrait être le cas dans les prochaines heures. Pour l’instant, le tournage est interrompu mais il devrait reprendre rapidement. Nous n’excluons pas de modifier sensiblement le parcours de cette 7eme étape".

Stéphane Rotenberg, l’animateur du programme fait le point sur la situation : "La situation reste tendue. A priori, nous sommes réellement soupçonnés d’espionnage. Ce serait presque risible si trois de nos gars n’avaient pas été arrêtés. Nous sommes bloqués et le tournage prend de plus en plus de retard. Nous ne nous sentons pas en danger physiquement, loin de là, mais impuissants face à des hommes armés qui ont gardé nos passeports et nous demandent calmement mais avec fermeté de rester dans notre hôtel le temps qu’ils vérifient qui nous sommes. Nous gardons le moral, mais nous pensions que ça allait se régler en quelques minutes et ça fait presque trois jours".

Le tournage de la saison 10 de Pékin Express intitulé "A la découverte des mondes inconnus" n’est pas pour autant compromis mais l’itinéraire devra sans doute être quelque peu modifié.

Source : Tvmag