SFR : des soucis pour passer aux prélèvements SEPA

SFR : des soucis pour passer aux prélèvements SEPA

Selon le magazine Plates-formes, spécialisé dans le Service Client, la Relation Client et les Centres d’Appels, SFR aurait beaucoup de mal avec les nouvelles normes de prélèvements SEPA. 

 De nombreux clients SFR ont ainsi reçu ce week-end un SMS leur indiquant que "suite aux modifications imposées par la nouvelle réglementation SEPA, les prélèvements de vos deux dernières factures n’ont pas pu être effectués".
 
Avec plus de 17 millions d’abonnés, le passage à cette nouvelle norme bancaire a été un casse tête pour l’opérateur : "la volumétrie concernée a nécessité des décalages temporaires de certains prélèvements. Par souci de transparence, les clients concernés ont été prévenus." La peur du bug a donc conduit SFR à faire preuve de prudence avant de se jeter sur cette nouvelle norme. 
 
Il faut dire que de nombreuses entreprises ont connu des soucis avec les nouvelles normes de prélèvement comme 41 000 clients EDF relancés par erreur, 8000 bulletins de salaires chez France Télévisions ont été payés deux fois ou 350 000 agriculteurs qui ont vu leur PAC doubler soit 3,4 millions d’euros "dans la nature." Des erreurs multiples alors que seuls par 70 % des virements et 35 % des prélèvements ont été réalisés avec cette nouvelle norme. La Commission Européenne a donc prolonger le délai de migration vers SEPA jusque juillet 2014.
 
SFR n’a pas souhaité renseigner le nombre d’abonnés touché par ce prélèvement retardé.