Conférence de presse numéricable

Génération cable a mis en ligne la conférence de presse qu’a donné numéricable.

On y trouve une série de questions/réponses
 :

  • Qu’en est-il du débit montant ?

    On peut faire du 100Mb en voie de retour. Ce qui limite c’est le modem chez le client. Le modem que nous proposons au client peut donner du 100Mb en voit descendante et du 1Mb en voie de retour. Il peut offrir du 150Mb si nous décidons de l’ouvrir, mais nous n’avons pas intérêt à le faire maintenant car il n’y a pas d’applications le nécessitant. Le 100Mb symétrique existe chez les entreprises, mais cela coûte 1000€ par mois, ce n’est pas un produit grand public.

  • Avez-vous déjà eut des discussions avec Free ou autre concernant l’utilisation de votre fibre ?
    Un certain nombre d’opérateurs viennent nous voir, par exemple nous sommes le principal fournisseur pour l’opérateur que vous connaissez bien en Alsace pour les Dslams.

  • Pourquoi avoir mis à nouveau une limitation de téléchargement de 50Go sur l’offre à 100Mb ?
    Nous proposons un forfait de volume échangé de 50Go de données dans le prix. Cela est loin des usages d’une famille lambda. On pourrait faire "DreamLand" mais on ne peut plus se positionner à 29.90€. Si le marché évolue, nous serons réactifs.

    La bande passante ce n’est pas gratuit, on l’achète, on la paye, cela ne peut pas être vendu de manière illimité. Il n’y a pas de matière première, dans le monde, payante, qui est vendu de façon illimitée. C’est un modèle qui n’existe qu’en France et qui va trouver ses limites. J’ai introduit, quand nous avons lancé le 20Mb sur Numéricâble, une limite a 20Go. Nous nous sommes retrouvés avec des articles dans tous les sens. Nous avons fait machine arrière car ce n’était pas le moment, il fallait relancer la mécanique.

  • Pourquoi aujourd’hui alors ?
    Si vous trouvez quelqu’un qui offre du 100Mb avec téléchargement illimité, allez y, pas de problème. Mais pour le moment je suis le seul à le proposer. De plus la bande passante je l’achète, donc je ne peux pas la vendre gratuitement à perte à terme. Mais la problématique fondamentale que personne n’a vu, c’est que si vous offrez des téléchargements totalement illimités, qui va empêcher le producteur en amont total, celui qui fabrique le film à Hollywood de court-circuiter tous les circuits de distributions. C’est la fin de l’industrie audiovisuelle française et je n’ai pas envi d’être le pionnier en la matière.

    C’est ce qui se passe aux Etats-Unis, ils ont limité les téléchargements pour éviter cette problématique.

    Si quelqu’un veut plus de 50Go, il peut les prendre pas de soucis, mais ça lui coûtera un petit peu plus cher.

(…) La suite sur generationcable.net