A l’approche de Noël, 62 % des Français ne sont toujours pas attirés par la 4G

A l’approche de Noël,  62 % des Français ne sont toujours pas attirés par la 4G
 
A une semaine de Noël, la chaire économique de Paris Dauphine en lien avec Médiamétrie publie ce jour son 8e Baromètre de l’Economie Numérique pour le troisième trimestre 2013.
 
Dans cette étude comporte pour ce troisième trimestre tout un volet sur la 4G et les achats prévus par les français à l’approche des fêtes. Médiamétrie précise que cette étuda a été réalisée "avant les récentes déclarations de Free Mobile et Bouygues Télécom".
 
D’après ce sondage, 16 % des Français agés de 15 ans et plus ne savent toujours pas "ce qu’est la 4G". Néanmoins, 78 % d’entre eux estiment que la 4G apporte "une rapidité de transmissions des informations", 24 % considèrent qu’elle améliore "la lecture des vidéos" ou encore "la qualité de l’image" pour 20 % d’entre eux.
 
 
 
Pour autant, seuls 11 % des répondants ont pour le moment l’intention de souscrire un abonnement 4G pour 27 % d’indécis et 62 % de réfractaire. Si parmi les tranches d’âge les 50 et + sont plus réfractaires, l’écart reste assez faible.
 
À l’heure ou les achats de Noël battent leur plein, 56% des Français n’ont pas l’intention d’acheter d’équipement numérique à Noël que ce soit pour offrir ou pour eux-mêmes. Pour les autres, 14 % des Français comptent acheter/offrir une tablette tactile et 13% comptent acheter/offrir un smartphone sans préciser si ces équipements seront 4G ou non.
 
 
À l’heure ou la bataille de la communication autour de la 4G fait rage chez les opérateurs, elle ne semble pas trouver beaucoup d’échos auprès du consommateur. Ne prenant pas en compte les annonces récentes annonces de Free Mobile et de Bouygues (et B&You) en la matière, cette tendance pourrait être cependant revue à la hausse.